Choisir la province (Canada) ou l'État (États-Unis), et la langue.

Services en ligne – AccèsD, AccèsD Affaires, courtage en ligne, courtage de plein exercice.

Se connecter aux services en ligne de Desjardins.
 

Vous êtes ici : Accueil > Particuliers > Épargne et placements > Régimes fiscalement avantageux > (REER) Régime enregistré d'épargne-retraite

Votre navigateur est configuré pour refuser les fichiers témoins (cookies). Certaines parties du site pourraient ne pas fonctionner correctement ou ne pas être disponibles. Certaines informations présentées pourraient aussi s'adresser à d'autres utilisateurs que vous.
Voir la procédure pour activer les cookies

La version de votre fureteur n'est pas supportée par le site. Certaines parties du site pourraient ne pas fonctionner correctement ou ne pas être disponibles.
Voir la procédure pour mettre votre fureteur à jour

(REER) Régime enregistré d'épargne-retraite

Comparer le REER et le CELI Combien vaudra votre épargne par versement automatiques Épargner, c'est simple. Mon plan d'action en 60 secondes.

REER, épargner pour la retraite

Le REER en bref :

  • Permet de placer à l’abri de l’impôt les économies réalisées durant votre vie active, en vue de compléter vos revenus à la retraite.
  • Est transférable au conjoint au décès, et ce, sans conséquence fiscale.
  • Peut être utilisé pour l’achat d’une maison (RAP).
  • Peut financer un retour aux études (REEP).
  • Doit être transféré dans un FERR (fonds enregistré de revenu de retraite) au plus tard le 31 décembre de l’année où vous aurez 71 ans.

Comment fonctionne la cotisation

  • Toute personne âgée de moins de 71 ans ayant des droits de cotisation inutilisés peut cotiser à un REER. Il est également possible de contribuer au REER de son conjoint.
  • La limite de cotisation annuelle équivaut à 18 % du revenu gagné l’année précédente, jusqu’à un maximum de :
    • 25 370 $ pour 2016
    • 26 010 $ pour 2017
  • Une cotisation excédentaire de 2 000 $ est permise au cours de votre vie.
  • Le fait de cotiser au régime de retraite de votre employeur réduit le montant que vous pouvez investir dans un REER.
  • Si vous n’utilisez pas la totalité de vos droits de cotisation permis dans l’année, ceux-ci sont reportables pour les prochaines années.

Vous souhaitez connaître vos droits de cotisations inutilisés? Consultez l’Avis de cotisation que vous envoie chaque année l’Agence du revenu du Canada - Lien externe au site. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Investir dans un REER avec les versements périodiques

Ce mode de versement est profitable, car il rapporte dès la première journée, et il s’intègre plus facilement à votre budget. Vous déterminez le montant et la fréquence des paiements : hebdomadaire, mensuelle, aux deux semaines. Les montants sont prélevés directement de votre compte pour être versés dans le placement REER choisi.

En savoir plus sur les placements où l’on peut cotiser par versements périodiques :

Emprunter pour cotiser à votre REER

Si vous ne disposez pas des liquidités nécessaires, il peut être avantageux d’emprunter pour investir dans votre REER. Le coût réel du prêt peut être compensé par l’économie d’impôt réalisée et par les revenus de placements qui s’accumulent à l’abri de l’impôt.

En savoir plus sur les prêts REER.

Vidéos

Cotiser à un REER ou rembourser mon hypothèque?

Ajoutée le 27 novembre 2015

Cotiser à un REER ou rembourser mon hypothèque? (2 min 19 s)

Qu’est-ce qui est le plus avantageux, rembourser mon hypothèque ou cotiser à un REER.

Vous voulez alléger votre facture fiscale?

Ajoutée le 1 avril 2015

Vous voulez alléger votre facture fiscale? (1 min 42 s)

Plusieurs stratégies s'offrent à vous afin d'alléger votre facture fiscale ou faire fructifier vos investissements à l'abri de l'impôt.

Partage

Barre d'outils