Choisir la province (Canada) ou l'État (États-Unis), et la langue.

Services en ligne – AccèsD, AccèsD Affaires, courtage en ligne, courtage de plein exercice.

Se connecter aux services en ligne de Desjardins.
 

Vous êtes ici : Accueil > Coopmoi > Plans d'action et conseils > Épargne et placements > Les règles de base du REER

Votre navigateur est configuré pour refuser les fichiers témoins (cookies). Certaines parties du site pourraient ne pas fonctionner correctement ou ne pas être disponibles. Certaines informations présentées pourraient aussi s'adresser à d'autres utilisateurs que vous.
Voir la procédure pour activer les cookies

La version de votre fureteur n'est pas supportée par le site. Certaines parties du site pourraient ne pas fonctionner correctement ou ne pas être disponibles.
Voir la procédure pour mettre votre fureteur à jour

Les règles de base du REER

Un régime enregistré d'épargne-retraite (REER) vous permet d'épargner en vue de la retraite.

Il offre un double avantage fiscal :

  • Vos cotisations sont déduites de votre revenu imposable, ce qui réduit votre impôt sur le revenu (impôt reporté au décaissement);
  • Les revenus de vos placements restent à l'abri de l'impôt : comme ils sont réinvestis dans votre REER, votre actif croît plus rapidement.

Combien avez-vous le droit de cotiser?

Vous pouvez déposer dans votre REER 18 % de votre revenu de l'année précédente, jusqu'à un montant maximal qui est fixé chaque année par l'Agence du revenu du Canada. Vous retrouverez tous les détails dans le tableau ci-dessous.

Vous devez déduire de ce montant votre facteur d'équivalence (FE) pour la même année. Le FE est calculé par votre employeur en fonction des prestations accumulées à votre nom dans un régime complémentaire de retraite ou un RPDB (aussi appelé « fonds de pension »).

Maximum déductible au titre des REER pour les années suivantes
Année de référence Maximum déductible
2009 21 000 $
2010 22 000 $
2011 22 450 $
2012 22 970 $
2013 23 820 $
2014 24 270 $
2015 24 930 $

De plus, la loi vous permet de faire des cotisations excédentaires allant jusqu'à 2 000 $, sans pénalité. Le montant de cet excédent ne peut cependant pas être déduit de votre revenu imposable pour l'année en cours. Il peut l'être pour les années subséquentes.

Quand cotiser?

Pour investir chaque année une somme significative dans votre REER sans grever votre budget, le secret est de cotiser tout au long de l'année. En plus, vous évitez la cohue de février.

Et vous profitez d'une plus longue période de capitalisation à l'abri de l'impôt, puisque vos cotisations commencent à rapporter dès le jour où elles sont effectuées. Ainsi, le rendement s'accumule plus rapidement que si vous cotisiez une seule fois en fin d'année.

Comment cotiser?

Faites des versements périodiques, prélevés directement sur votre compte. Vous verrez : quelques dollars par semaine ou par mois finissent par représenter un capital respectable.

Il suffit d'autoriser votre institution financière à prélever sur l'un de vos comptes le montant que vous aurez fixé. En tout temps, vous pouvez modifier le montant et la fréquence de votre virement.

Outils et conseils

REER : embarquement immédiat!

Plus vous commencez à cotiser tôt, plus c'est avantageux.

Lire le conseil - REER : les avantages de cotiser tôt

REER : les droits disponibles

Vous n'avez pas cotisé le montant maximal permis pendant une ou plusieurs années? Vous aurez l'occasion de vous rattraper, car vos droits inutilisés sont reportés aux années suivantes.

Lire le conseil - Tirez profit de vos droits de cotisation REER inutilisés

Un emprunt REER pour augmenter votre cotisation

Emprunter 10 000 $ pour cotiser à votre REER peut vous rapporter gros.

Lire le conseil - Emprunter pour investir dans un REER peut être avantageux

Pour payer moins d'impôt : à deux c'est mieux!

Le conjoint dont les revenus sont plus élevés peut investir dans le régime enregistré d'épargne-retraite (REER) de son conjoint.

Lire le conseil - Investir dans le REER de mon conjoint?

Le RAP : utiliser son REER pour acheter une maison

Comment retirer une partie ou la totalité de vos REER sans payer d'impôt.

Lire le conseil - Retirez vos REER sans pénalité pour acheter une propriété

Vos épargnes : dans un REER ou dans un CELI?

Cela dépend de ce que vous voulez faire avec votre argent.

Lire le conseil - Le CELI et le REER : comment les comparer

Investir ou dépenser?

Vous héritez ou vous gagnez à la loterie : sachez bien gérer cette agréable surprise.

Lire le conseil - Gain inattendu : investir ou dépenser?

Indice Desjardins de finances personnelles

Quelles sont vos connaissances et vos compétences financières?

Mon indice – Budget, dettes, épargnes, assurances…
Mon indice 2 – Avez-vous pris vos finances en main?
Mon indice 3 – Dépenser, épargner, protéger ses avoirs…

Soyez branché

Que vous soyez épargnant, investisseur averti ou entrepreneur, abonnez-vous à nos infolettres mensuelles qui vous proposent un résumé des meilleurs contenus préparés par les experts de Desjardins.

M'inscrire

Barre d'outils