Choisir la province (Canada) ou l'État (États-Unis), et la langue.

Services en ligne – AccèsD, AccèsD Affaires, courtage en ligne, courtage de plein exercice.

Se connecter aux services en ligne de Desjardins.
 

Vous êtes ici : Accueil > Coopmoi > Plans d'action et conseils > Épargne et placements > Obligations : comment lire un tableau de cotes

Votre navigateur est configuré pour refuser les fichiers témoins (cookies). Certaines parties du site pourraient ne pas fonctionner correctement ou ne pas être disponibles. Certaines informations présentées pourraient aussi s'adresser à d'autres utilisateurs que vous.
Voir la procédure pour activer les cookies

La version de votre fureteur n'est pas supportée par le site. Certaines parties du site pourraient ne pas fonctionner correctement ou ne pas être disponibles.
Voir la procédure pour mettre votre fureteur à jour

Obligations : comment lire un tableau de cotes

Dans les pages financières des journaux ou des revues spécialisées, les cotes des obligations se présentent généralement ainsi. Sur Internet, la présentation varie, mais l'information demeure similaire.

d30-tab-cote-obligation-f

Colonne 1 : Émetteur - L'entreprise, la province (ou l'État) ou le pays qui émet l'obligation.

Colonne 2 : Coupon - Taux d'intérêt nominal fixé par l'émetteur.

Colonne 3 : Échéance - La date à laquelle l'emprunteur remboursera le capital aux investisseurs. Souvent, notamment dans les documents en anglais, seuls les 2 derniers chiffres de l'année sont indiqués; 25 correspond à 2025, 09 correspond à 2009, etc.

Colonne 4 : Cours acheteur - Il s'agit du prix qu'une personne est prête à payer pour souscrire l'obligation. Le cours qui apparaît fait référence à une coupure de 100 $, quelle que soit la valeur nominale de l'obligation. Le cours acheteur est donc, en quelque sorte, un pourcentage : une obligation présentant un cours acheteur de 93 se négocie à 93 % de sa valeur nominale.

Colonne 5 : Rendement - Il s'agit du revenu annuel jusqu'à l'échéance de l'obligation. En règle générale, il s'agit du rendement à l'échéance plutôt que du rendement courant. Les obligations remboursables par anticipation portent la mention « c ». Les chiffres qui apparaissent après le « c » correspondent à l'année au cours de laquelle l'émetteur peut rembourser l'obligation. Par exemple, la mention « c10 » indique que l'obligation en question peut être remboursée dès 2010.

Outils et conseils

Les obligations : comment ça fonctionne?

Quand vous achetez une obligation, vous prêtez de l'argent à un gouvernement ou à une entreprise.

Lire le conseil - Les obligations : comment ça fonctionne?

Les caractéristiques des obligations

Voyage au coeur de la valeur nominale, du coupon et du risque de crédit.

Lire le conseil - Les caractéristiques des obligations

Comprendre le rendement des obligations

Lorsque le cours d'une obligation monte, son rendement baisse. Explication.

Lire le conseil - Comprendre le rendement des obligations

Les différentes catégories d'obligations

Découvrez les 3 principales catégories d'obligations.

Lire le conseil - Les différentes catégories d'obligations

Indice Desjardins de finances personnelles

Quelles sont vos connaissances et vos compétences financières?

Mon indice – Budget, dettes, épargnes, assurances…
Mon indice 2 – Avez-vous pris vos finances en main?
Mon indice 3 – Dépenser, épargner, protéger ses avoirs…

Soyez branché

Que vous soyez épargnant, investisseur averti ou entrepreneur, abonnez-vous à nos infolettres mensuelles qui vous proposent un résumé des meilleurs contenus préparés par les experts de Desjardins.

M'inscrire

Barre d'outils