Choisir la province (Canada) ou l'État (États-Unis), et la langue.

Services en ligne – AccèsD, AccèsD Affaires, courtage en ligne, courtage de plein exercice.

Se connecter aux services en ligne de Desjardins.
 

Vous êtes ici : Accueil > Coopmoi > Plans d'action et conseils > Épargne et placements > Les différentes catégories d'obligations

Votre navigateur est configuré pour refuser les fichiers témoins (cookies). Certaines parties du site pourraient ne pas fonctionner correctement ou ne pas être disponibles. Certaines informations présentées pourraient aussi s'adresser à d'autres utilisateurs que vous.
Voir la procédure pour activer les cookies

La version de votre fureteur n'est pas supportée par le site. Certaines parties du site pourraient ne pas fonctionner correctement ou ne pas être disponibles.
Voir la procédure pour mettre votre fureteur à jour

Le navigateur Microsoft Edge provoque des problèmes dans AccèsD. Pour corriger la situation, veuillez installer la plus récente mise à jour de Windows.

Les différentes catégories d'obligations

En règle générale, les titres à revenu fixe sont triés en fonction du temps à courir jusqu'à l'échéance.

Ils sont répartis en 3 catégories principales :

  • Bons du Trésor : titres de créance échéant dans moins de 1 an
  • Obligations à moyen terme : titres de créance échéant dans 1 à 10 ans
  • Obligations à long terme : titres de créance échéant dans plus de 10 ans

Les bons du Trésor

Techniquement parlant, les bons du Trésor ne sont pas considérés comme des obligations, car leur échéance est très courte. Les gouvernements émettent aussi des obligations du Trésor à moyen et long termes.

Tous les titres de créance émis par les gouvernements fédéral et provinciaux sont considérés comme extrêmement sûrs, tout comme les titres de créance de tout pays stable. En revanche, les obligations de certains pays en voie de développement comportent des risques substantiels. En effet, tout comme les entreprises, il arrive que des pays n'honorent pas leurs obligations de paiement. Ainsi, en août 2011, les obligations émises par le gouvernement grec étaient considérées comme très risquées à cause des grandes difficultés économiques de ce pays. À la même période, celles du gouvernement du Canada étaient très sûres.

Les obligations municipales

Les obligations municipales sont un peu plus risquées que les obligations gouvernementales. Les municipalités font rarement faillite, mais cela peut arriver.

Les obligations municipales offrent un rendement légèrement supérieur aux obligations gouvernementales.

Obligations d'entreprises

Les grandes entreprises sont à peu près libres de choisir le montant des obligations qu'elles souhaitent émettre. Le plafond dépend de ce que le marché est prêt à absorber.

En règle générale, les obligations d'entreprises sont catégorisées ainsi :

  • Court terme : échéance de moins de 5 ans
  • Moyen terme : échéance de 5 à 12 ans
  • Long terme : échéance de plus de 12 ans

Les obligations d'entreprises offrent des rendements plus élevés que celles des organismes gouvernementaux et municipaux, car elles sont plus risquées. Elles font souvent partie des placements à revenu fixe les plus lucratifs en raison du risque que l'investisseur doit assumer. Après tout, il est plus fréquent qu'une entreprise fasse faillite, qu'une province ou une municipalité. La qualité du dossier de crédit de l'entreprise revêt donc une importance capitale : plus elle est élevée, plus le taux d'intérêt offert à l'investisseur est bas. C'est la loi de l'équilibre entre le rendement et le risque.

Les entreprises peuvent aussi émettre des obligations convertibles, que les investisseurs peuvent convertir en actions. Quant aux obligations remboursables par anticipation, il s'agit de titres que les entreprises peuvent rembourser avant l'échéance.

Obligations à coupon zéro

Les obligations à coupon zéro ne donnent droit à aucun intérêt, mais elles sont émises nettement au-dessous du pair. Une obligation à coupon zéro ayant une valeur nominale de 1 000 $ et une échéance de 10 ans se vendra, par exemple, 600 $. Ainsi, l'investisseur débourse 600 $ aujourd'hui pour acquérir une obligation qui vaudra 1 000 $ dans 10 ans.

Les obligations « à coupon zéro » sont aussi appelées « à coupon détaché ». Elles portent ce nom parce qu'à l'origine, les coupons étaient attachés physiquement à l'obligation et qu'il fallait les détacher pour les encaisser.

Produits dérivés sur les obligations

Les obligations peuvent également être offertes sous forme de produits dérivés. C'est le cas notamment pour les billets à capital protégé qui ont gagné en popularité au cours des dernières années.

Les billets à capital protégé garantissent le remboursement du capital à l'échéance, tout en permettant de bénéficier du potentiel de croissance du marché boursier.

Vous pouvez aussi investir indirectement dans les obligations en vous procurant des fonds communs de placement spécialisés ou des fonds négociés en Bourse.

Outils et conseils

Les obligations : comment ça fonctionne?

Quand vous achetez une obligation, vous prêtez de l'argent à un gouvernement ou à une entreprise.

Lire le conseil - Les obligations : comment ça fonctionne?

Les caractéristiques des obligations

Voyage au coeur de la valeur nominale, du coupon et du risque de crédit.

Lire le conseil - Les caractéristiques des obligations

Comprendre le rendement des obligations

Lorsque le cours d'une obligation monte, son rendement baisse. Explication.

Lire le conseil - Comprendre le rendement des obligations

Comprendre les obligations

Comment lire un tableau de cotes d'obligations.

Lire le conseil - Obligations : comment lire un tableau de cotes

Indice Desjardins de finances personnelles

Quelles sont vos connaissances et vos compétences financières?

Mon indice – Budget, dettes, épargnes, assurances…
Mon indice 2 – Avez-vous pris vos finances en main?
Mon indice 3 – Dépenser, épargner, protéger ses avoirs…

Soyez branché

Que vous soyez épargnant, investisseur averti ou entrepreneur, abonnez-vous à nos infolettres mensuelles qui vous proposent un résumé des meilleurs contenus préparés par les experts de Desjardins.

M'inscrire

Barre d'outils