Responsabilité sociale et coopérative

Publicité de Desjardins

Entreprise citoyenne

Responsabilité sociale et coopérative

Depuis 2005, nous avons lancé plusieurs initiatives pour améliorer la performance de Desjardins en matière de responsabilité sociale et coopérative, tant dans nos pratiques de gestion que dans notre offre de produits et services.

Ces initiatives découlent de la mise en œuvre de la Politique de développement durable du Mouvement Desjardins. Cette politique définit un cadre d'application des principes du développement durable, comme le principe de précaution pour nos activités de gestion interne et nos pratiques commerciales. C'est notre solide structure de gestion qui assure l'application et le succès de ces initiatives.

Le rapport de responsabilité sociale et coopérative 2012 présente la performance de toutes les composantes du Mouvement Desjardins pour la période du 1er janvier au 31 décembre 2012. Puisque le contenu de ce rapport est complémentaire à nos résultats financiers, nous avons devancé sa date de parution afin de le publier en même temps que le rapport annuel du Mouvement Desjardins. Seules quelques données ont dû être estimées afin de répondre à ce nouvel échéancier. Ces données sont bien identifiées dans le rapport.

Pas moins de 60 experts de tous les secteurs d'activité de Desjardins ont participé à la préparation du rapport de responsabilité sociale et coopérative. De plus, les données présentées dans ce rapport ont été vérifiées et approuvées par plusieurs représentants de l'organisation.

Le rapport a aussi été revu et approuvé par :

  • un comité constitué de premiers vice-présidents; et
  • la commission Vie coopérative et liaison avec le réseau (CVCLR), constituée de 9 membres du conseil d'administration de la Fédération.

Les indicateurs retenus pour notre reddition de comptes sont basés sur les lignes directrices de la Global Reporting Initiative (GRI 3) et correspondent à un niveau B d'application. Pour faciliter l'interprétation des éléments du rapport selon ce modèle, consultez l'Index du contenu GRI-G3.

En cohérence avec nos efforts pour réduire notre empreinte carbone, ce rapport vous est offert en version Web seulement. Une brochure contenant les faits saillants du rapport peut aussi y être consultée.

Consulter la Revue de l'année 2012 (PDF, 7,96 Mo) - Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Structure de gestion

Le conseil d'administration définit les orientations en matière de développement durable, et le comité de direction du Mouvement Desjardins en assure la réalisation. Le conseil veille à ce que les équipes de gestion et le personnel de l'ensemble du Mouvement concrétisent les objectifs de Desjardins en ce domaine.

Plusieurs des cadres supérieurs du Mouvement ont des objectifs de performance liés à différents volets de la Politique de développement durable :

  • Le vice-président exécutif Soutien au développement coopératif et aux instances démocratiques a des cibles précises au regard de l'accessibilité des produits de solidarité.
  • La vice-présidente Soutien à la coopération et secrétaire générale du Mouvement a des objectifs de performance liés à l'évolution du programme de développement durable du Mouvement dans son ensemble.

Enfin, le régime d'intéressement des employés du secteur Assurance de dommages (Desjardins Groupe d'assurances générales inc.) est lié à la réalisation des initiatives de développement durable et d'éducation.

Principaux enjeux

En 2012, nous avons entamé une démarche pour cerner les principaux enjeux de responsabilité sociale auxquels nous faisons face en tant qu'institution financière. Cette démarche est en ligne avec les étapes proposées dans la Global Reporting Initiative (GRI). Elle permet de nous assurer de :

  • faire face efficacement aux enjeux les plus importants pour nos parties prenantes et pour Desjardins
  • rendre compte de notre performance selon des indicateurs reconnus et de qualité.

Voici une liste non exhaustive des principaux enjeux qui touchent nos activités et parties prenantes, et qui sont traités dans ce rapport :

Membres et clients
  • Lutte à la corruption
  • Marketing responsable
  • Respect de la vie privée et confidentialité des données
  • Service à la clientèle
  • Accessibilité aux produits et services
  • Produits et services responsables
Employés
  • Conditions de travail
  • Développement et formation
  • Participation et relations de travail
  • Diversité et équité
  • Santé et sécurité au travail
Coopération et engagement collectif
  • Développement économique et social des communautés
  • Accès à l'éducation et aux connaissances
  • Intercoopération
Environnement
  • Réduction des déchets
  • Émissions de gaz à effet de serre
  • Gestion de l'énergie
  • Consommation responsable
  • Approvisionnement responsable
Gouvernance
  • Engagements envers la responsabilité sociale
  • Engagement des parties prenantes
  • Respect des lois et règlements, politiques et droits civils
Économie
  • Situation financière de l'organisation
  • Finance responsable

Le Mouvement Desjardins est une organisation démocratique dirigée par ses membres qui a toujours adhéré au principe « un membre, un vote ». Concrètement, les membres d'une caisse :

  • décident des grandes orientations de la caisse, des regroupements (fusions) et des règles qui encadrent son fonctionnement
  • prennent connaissance des résultats annuels de la caisse et décident de la façon dont seront répartis les excédents (ou profits), s'il y a lieu (ristournes individuelles ou collectives)
  • participent aux consultations des caisses dans leur milieu
  • élisent leurs représentants, et ces derniers participent, en leur nom, à la définition des orientations et des politiques du Mouvement et à la prise de décision.

Les caisses sont regroupées en 17 conseils des représentants qui forment l'Assemblée des représentants. Ces conseils se composent de dirigeants élus et de directeurs généraux de caisse dans une proportion de deux tiers/un tiers.

Chaque année, les délégués des caisses participent à l'assemblée générale de la Fédération, selon le principe de représentation proportionnelle reconnu par l'Alliance coopérative internationale (ACI).

Composition du conseil d'administration

Le conseil d'administration de la Fédération se compose :

  • des 17 présidents des conseils des représentants
  • de 4 directeurs généraux de caisse
  • du président et chef de la direction du Mouvement Desjardins
  • de 2 administrateurs délégués, qui assurent une représentation adéquate des caisses faisant partie d'un vaste territoire.

En 2012, le conseil d'administration de la Fédération était composé de 25 % de femmes. Il en comprenait 20,8 % en 2011.

La qualité de la gouvernance du Mouvement est le fruit de la contribution de milliers de dirigeants élus, tous engagés à :

  • répondre aux besoins des membres
  • assurer la pérennité du Mouvement Desjardins
  • contribuer à la prospérité durable des collectivités, tant aux niveaux local, régional et national que sur les plans économique, social et environnemental.
Le Mouvement Desjardins, c'est 5 581 000 membres de caisses qui élisent les 5 268 dirigeants de caisses, qui élisent les 255 membres de 17 
conseils des représentants, qui élisent le conseil d'administration, qui est composé de 17 présidents des conseils de représentants, de 4 directeurs généraux et du président et chef de la direction. Participent aussi aux réunions du conseil deux 
vice-présidents de conseils des représentants qui agissent comme administrateurs délégués.
Maintenir le dialogue avec nos parties prenantes

Divers mécanismes sont mis en œuvre pour maintenir le dialogue avec nos parties prenantes, que sont :

  • nos membres et clients
  • nos dirigeants élus
  • nos employés
  • les représentants des milieux socioéconomique, coopératif, politique et environnemental.

Ce dialogue constructif permet d'assurer l'évolution de Desjardins et de demeurer au fait des préoccupations et des besoins de nos parties prenantes. Au fil des ans, elles ont été consultées sur de nombreux sujets tels :

  • notre distinction coopérative
  • leur niveau de satisfaction à l'égard de notre offre de produits et services, et de notre prestation de service.

Comme la rétroaction de nos parties prenantes est importante dans notre processus de reddition de comptes, elle fait partie des éléments pris en considération dans les travaux d'amélioration du processus de production de notre rapport de responsabilité sociale et coopérative. Ces travaux permettront de mettre en place un mécanisme de consultation officiel pour ce rapport.

Participation à la vie démocratique
Participation à la vie démocratique de Desjardins 2012 2011 2010
Participants aux assemblées générales annuelles des caisses 67 613 70 496 76 6131
Représentants qui ont participé aux assemblées des représentants2 86,1 % 90,6 % 88,7 %
Participation aux assemblées générales annuelles du Mouvement 1 851 1 836 1 858

En dépit de nos efforts, la participation des membres aux assemblées générales annuelles des caisses Desjardins est en baisse. Nous travaillons actuellement à doter les caisses de nouveaux outils technologiques favorisant une plus grande participation des membres à la gouvernance et à la vie associative de leur caisse. Le déploiement de ces outils est prévu pour 2013. Cette initiative s'inscrit dans notre programme d'éducation et de coopération Coopmoi.

En savoir plus sur le programme Coopmoi

  1. Les données de 2010 ont été modifiées afin de respecter la même méthode de calcul pour les 3 années de divulgation.
  2. L'Assemblée des représentants se réunit 3 fois par année et regroupe les membres des 17 conseils des représentants du Québec et de l'Ontario ainsi que le président et chef de la direction du Mouvement (256 personnes).
Représentativité dans la gouvernance des caisses
Représentativité des dirigeants élus par groupes d'âge 2012 2011 2010
Dirigeants de 18 à 34 ans 12,8 % 11,3 % 11,1 %
Dirigeants de 35 à 49 ans 19,0 % 19,2 % 19,8 %
Dirigeants de 50 à 64 ans 41,0 % 42,5 % 43,4 %
Dirigeants de 65 ans et plus 27,2 % 27,0 % 25,7 %
Représentativité des femmes dans la gouvernance des caisses 2012 2011 2010
Femmes dirigeantes élues 36,3 % 34,9 % 34,0 %
Femmes présidentes du conseil d'administration 16,6 % 15,2 % 14,7 %
Femmes présidentes du conseil de surveillance 33,2 % 33,6 % 34,0 %
Programme Jeune dirigeant stagiaire

Le programme Jeune dirigeant stagiaire permet à des jeunes de s'initier à l'administration d'une caisse Desjardins et de se préparer à prendre la relève en réalisant un stage pratique d'un an au sein du conseil d'administration, du conseil de surveillance (au Québec) ou du comité de vérification (en Ontario) d'une caisse.

Au 31 décembre 2012, il y avait 193 jeunes dirigeants stagiaires dans 150 caisses au Québec et en Ontario.

En savoir plus sur le programme Jeune dirigeant stagiaire

Nous désirons contribuer à la croissance économique et à la création de richesse pour les générations actuelles et futures, dans le respect des gens et de l'environnement. Nos politiques, chartes et principes s'inscrivent dans cette volonté et nous permettent de viser un équilibre entre les dimensions économique, sociale et environnementale de nos actions.

Code d'éthique et de déontologie

Le Code d'éthique et de déontologie du Mouvement Desjardins contient des règles précises sur :

  • la confidentialité
  • la protection des données
  • les conflits d'intérêts
  • l'attribution des contrats
  • la protection de la réputation de l'organisation.

Chaque année, tous les dirigeants et employés du Mouvement Desjardins doivent signer électroniquement une attestation. Ils affirment ainsi en avoir pris connaissance et s'engagent à respecter les valeurs et les règles déontologiques de l'organisation dans leurs actions et leurs décisions quotidiennes.

Un mécanisme de signalement permet de dénoncer de façon anonyme les situations contraires au Code. De plus, une formation en ligne sur la déontologie et un service-conseil sont accessibles.

Politique de développement durable

La Politique de développement durable du Mouvement Desjardins définit le cadre d'application des principes du développement durable pour ses activités de gestion interne et ses pratiques commerciales. Elle a été adoptée en 2005, à la suite de décisions de l'Assemblée générale de la Fédération réunissant les délégués des caisses locales.

Droits de la personne

Le Mouvement Desjardins adhère aux principes fondamentaux énoncés, entre autres, dans :

  • la Déclaration universelle des droits de l'homme des Nations Unies
  • les conventions fondamentales de l'Organisation internationale du travail (OIT)
  • la Loi canadienne sur les droits de la personne
  • la Charte des droits et libertés de la personne du Québec.

Cette adhésion se reflète dans nos politiques et nos pratiques envers nos employés, nos membres, nos fournisseurs et les collectivités où nous exerçons nos activités. Nous demeurons d'ailleurs très vigilants sur ces questions, surtout dans les domaines de l'approvisionnement et de la gestion des placements, où elles sont particulièrement complexes.

Prévention de la corruption et de la fraude

Nous avons établi un cadre complet et efficace pour assurer une saine gestion du risque opérationnel, ce qui inclut aussi le risque de corruption. Les responsables de l'encadrement des risques opérationnels de Desjardins s'assurent que les gestionnaires prennent des mesures pour éviter les situations de corruption et pour les redresser si elles se produisent. De plus, nos pratiques de saine gouvernance des risques opérationnels nous permettent de déterminer quels sont les risques importants, y compris les risques liés à la fraude interne, de les évaluer, de les atténuer et d'en faire le suivi. Ces pratiques comprennent :

  • l'autoévaluation des risques et des contrôles
  • la collecte des données sur les pertes opérationnelles
  • les indicateurs et les mesures du risque opérationnel
  • la gestion des changements opérationnels d'envergure
  • le suivi des mesures correctives, au besoin.

Dans le cadre du programme de prévention Fraudes et autres sinistres, chaque caisse, chaque centre financier aux entreprises et chaque centre administratif doit nommer un répondant responsable de la prévention. Cette personne doit notamment sensibiliser le personnel de son établissement à la fraude et à la sécurité. Elle est appuyée dans son mandat par un vaste programme de formation et de sensibilisation en matière de prévention de la fraude.

Un mécanisme permet de signaler, de façon anonyme et confidentielle, toutes les actions contraires à la réglementation liée à l'information financière, à l'éthique ou à la déontologie. Ce mécanisme de signalement répond aux exigences des autorités canadiennes en valeurs mobilières.

Encadrement des activités de représentation

Le Mouvement Desjardins, par l'entremise de la vice-présidence Affaires institutionnelles et Direction du Mouvement, établit et entretient des relations assidues avec l'appareil politique et administratif des gouvernements fédéral et provinciaux tout en préservant son autonomie et son indépendance.

Ces relations permettent de faire valoir les avantages du mouvement coopératif et de contribuer à la bonification du corpus législatif, à l'avantage de la population.

Participation aux débats publics

Le Mouvement Desjardins participe activement aux débats publics qui concernent ses activités en :

  • présentant des mémoires et des commentaires aux instances législatives ou gouvernementales
  • participant à des événements
  • organisant des colloques.

Financement de partis politiques

Le Mouvement Desjardins ne contribue pas au financement des activités des partis politiques ou des politiciens.

Gestion de la conformité

Pour gérer le risque lié à l'environnement réglementaire et juridique, nous faisons la promotion d'une forte culture de conformité et avons établi un cadre de gestion de conformité qui permet :

  • de définir les risques de non-conformité auxquels Desjardins pourrait être exposé
  • d'en évaluer les conséquences potentielles
  • d'adopter des pratiques pour les gérer efficacement.

Nous soutenons activement les autorités dans la lutte contre le recyclage des produits de la criminalité et le financement des activités terroristes. Les employés du réseau des caisses et des composantes sont formés pour faire les vérifications d'identité et s'acquitter des différentes obligations prévues par la loi.

Conseil québécois de la coopération et de la mutualité

Mme Leroux, présidente et chef de la direction du Mouvement Desjardins, assume la fonction de présidente du conseil d'administration de cet organisme.

Mme Monique F. Leroux est également membre du conseil d'administration des organismes suivants :

  • la Confédération Internationale des Banques Populaires (CIBP)
  • le Groupement européen des banques coopératives (GEBC).

Institute for Catastrophic Loss Reduction

Mme Sylvie Paquette, première vice-présidente, Assurance de dommages, Mouvement Desjardins, est membre du conseil d'administration de l'Institute for Catastrophic Loss Reduction (ICLR) depuis septembre 2012. Nous avons aussi un représentant au comité consultatif de cet organisme.

Membre fondateur de COOP carbone

En 2011, Desjardins est devenu, avec 4 autres partenaires, membre fondateur de la COOP carbone. Cette coopérative se prépare à offrir à des entreprises productrices de gaz à effet de serre (GES) :

  • des services d'accompagnement lors d'un projet de réduction de GES
  • des services de regroupement, de formation, de vigie et de réseautage.

Le modèle d'affaires de cette coopérative est basé sur la notion de partage des coûts entre les membres. Le prêt écoénergétique de Desjardins servira à financer des projets axés sur la réduction des GES des entreprises qui répondront aux critères d'admissibilité.

Mme Pauline D'Amboise, vice-présidente Soutien à la coopération et Secrétaire générale du Mouvement, est membre du conseil d'administration de la COOP carbone.

Réalité climatique Canada

Depuis janvier 2012, Mme Marie-Chantal Buteau, conseillère principale, Conseils en communication, Entreprises et Assurances de Dommages, Mouvement Desjardins, est administratrice de Réalité climatique Canada. Il s'agit de la division canadienne d'un organisme sans but lucratif ayant pour objectif de former des personnes de tous les milieux afin qu'elles sensibilisent leur communauté aux enjeux des changements climatiques. Elle y représente notre secteur Assurance de dommages.

Association communautaire d'emprunt de Montréal

Desjardins est partenaire de l'Association communautaire d'emprunt de Montréal (ACEM) dans un projet pilote accordant des prêts pour la reconnaissance de titres de compétences. Ce projet vise à aider les travailleurs formés à l'étranger à acquérir les certificats ou la formation qui leur permettront d'obtenir un emploi dans leur domaine.

Initiative financière du Programme des Nations Unies pour l'environnement

Desjardins est membre de l'Initiative financière du Programme des Nations Unies pour l'environnement (UNEP FI).