Choisir la province (Canada) ou l'État (États-Unis), et la langue.

Services en ligne – AccèsD, AccèsD Affaires, courtage en ligne, courtage de plein exercice.

Se connecter aux services en ligne de Desjardins.
 

Vous êtes ici : Accueil > Coopmoi > Plans d'action et conseils > Préparer l'avenir : les jeunes et la finance > Articles > Quand les émotions influencent les décisions financières

Votre navigateur est configuré pour refuser les fichiers témoins (cookies). Certaines parties du site pourraient ne pas fonctionner correctement ou ne pas être disponibles. Certaines informations présentées pourraient aussi s'adresser à d'autres utilisateurs que vous.
Voir la procédure pour activer les cookies

La version de votre fureteur n'est pas supportée par le site. Certaines parties du site pourraient ne pas fonctionner correctement ou ne pas être disponibles.
Voir la procédure pour mettre votre fureteur à jour

Le navigateur Microsoft Edge provoque des problèmes dans AccèsD. Pour corriger la situation, veuillez installer la plus récente mise à jour de Windows.

Quand les émotions influencent les décisions financières

Dans une société de consommation comme la nôtre, les occasions d'acheter sont infinies. Les choix ne manquent pas et les jeunes ne sont pas à l'abri des stratégies marketing, bien au contraire.

Chaque décision d'achat est influencée par de nombreux facteurs, dont plusieurs sont purement émotifs.

5 éléments qui influencent le plus le comportement du jeune consommateur :

  1. Les sentiments : le coup de foudre! La raison disparaît, l'émotion prend toute la place.
  2. Les amis, la famille et la mode : être comme les autres est une préoccupation constante pour les jeunes, particulièrement à l'adolescence. La pression du groupe ou des membres de la famille peut être forte à cet âge.
  3. Les habitudes familiales et les valeurs : coutumes, traditions, croyances, morale, comportements de consommation acquis par l'éducation.
  4. La publicité : un emballage « cool », une promotion alléchante, l'association à une vedette, voilà des stratégies gagnantes auprès des jeunes.
  5. Les aubaines : C'est fou le pouvoir d'une étiquette rouge. Ce n'est pas parce qu'un item est en rabais qu'il faut absolument se le procurer.

Apprendre de ses erreurs

Rares sont ceux qui n'ont jamais pris de mauvaise décision financière. Normal! La prise de bonnes décisions financières s'apprend grâce aux expériences, bonnes et mauvaises. Chaque décision financière doit être réfléchie et, sans laisser tomber les émotions, devrait tenir compte de la personnalité, des besoins et des moyens financiers de chaque personne.

À faire avec les jeunes

Découvrez nos activités éducatives sur la publicité :

Barre d'outils