Choisir vos paramètres
Choisir votre langue
Finances personnelles

Contribuer à son bien-être avec son remboursement d'impôt

19 décembre 2023

Vous venez de transmettre vos déclarations de revenus et vous pensez avoir droit à un remboursement d'impôt. Advenant un remboursement, avez-vous déjà une idée de la façon dont vous pourriez l’utiliser? Même si l’on dit que l’argent ne fait pas le bonheur, voici comment vous pouvez l’utiliser pour contribuer à votre qualité de vie.

1. Remboursez vos dettes à intérêt élevé

Il y a de bonnes et de « moins bonnes » dettes. Par exemple, il n’y a généralement pas d’urgence à rembourser votre prêt hypothécaire si vous bénéficiez d’un excellent taux et que la valeur de votre propriété augmente d’année en année. Par contre, les intérêts élevés d’un solde impayé sur votre carte de crédit, d’un prêt personnel ou de certains prêts autos peuvent représenter un véritable fardeau pour votre budget mensuel. Vous pourriez utiliser votre remboursement d’impôt pour payer de telles dettes plus rapidement et peut-être ainsi réduire votre stress financier.

2. Dotez-vous d’un fonds d’urgence

Certains événements soudains comme une perte d’emploi, un véhicule en panne ou des réparations d’urgence à effectuer sur une habitation peuvent devenir une source d’angoisse - personnellement et financièrement. Un fonds d’urgence contenant l’équivalent de trois à six mois de dépenses courantes peut aider à vous prémunir d’une baisse temporaire de revenus ou des sorties d’argent imprévues. Il peut aussi vous éviter d’avoir à vous endetter en ayant recours au crédit pendant cette période. Vous pourriez privilégier le compte d’épargne libre d’impôt (CELI) dont le rendement et les retraits sont non imposables.

3. Cotisez à votre REER… peut-être plus d’une fois!

Si vous disposez de droits de cotisation suffisants, pourquoi ne pas prendre une longueur d’avance sur vos cotisations au REER de l’an prochain en y réinvestissant cette entrée d’argent? Vous obtiendrez peut-être un autre remboursement d’impôt l’an prochain, faisant en quelque sorte qu’une partie de votre REER « s’autofinance ». En cotisant plus tôt dans l’année, vous bénéficiez aussi de quelques mois de rendement supplémentaires.

Vous aurez ainsi l’esprit tranquille en sachant que vous êtes sur la bonne voie pour atteindre vos objectifs de retraite, ou encore, faire l’achat d’une première maison ou d’un premier condo grâce au régime d’accession à la propriété (RAP).

4. Épargnez dans votre CELI pour financer des projets futurs

Parce qu’il vous permet d’épargner à l’abri de l’impôt et que les retraits sont non imposables, le CELI est un puissant outil pour économiser en vue de vos projets à court et moyen terme, et peut-être même pour la retraite. Avant d’y cotiser, vérifier vos droits de cotisation. Ayez-y recours pour réaliser des travaux d’amélioration dans votre propriété (comme remplacer les vieilles fenêtres, rénover la cuisine ou aménager un bureau à domicile), pour faire un achat important (comme un véhicule électrique) ou pour vous offrir des vacances bien méritées.

Bon à savoir : vous pouvez réinvestir dans votre CELI les sommes que vous en retirez, puisque tout retrait génère des droits de cotisation pour l’année suivante.

Quelle est la date limite pour produire votre déclaration de revenus?

Le 30 avril 2024 est la date limite pour payer vos impôts et transmettre vos déclarations de revenu de l’année 2023. Mais si vous avez un revenu d’entreprise, vous devez transmettre vos déclarations de revenus au plus tard le 15 juin 2024.

5. Cotisez à votre CELIAPP pour préparer l'achat de votre première propriété

Si devenir propriétaire fait partie de vos projets de vie, le CELIAPP Lien externe au site. S'ouvre dans une nouvelle fenêtre. offre un moyen avantageux d’amasser la mise de fonds pour votre première habitation. Vos cotisations à ce régime donnent droit à une déduction dans le calcul de votre revenu imposable. Votre épargne génère des revenus de placement à l’abri de l’impôt jusqu’à ce que votre projet se concrétise. Vous n’aurez pas d’impôt à payer ni quoi que ce soit à rembourser lorsque vous retirerez éventuellement l’argent, tant que celui-ci sert à l’achat d’une première habitation admissible. Vous pouvez aussi combiner cet outil au régime d’accession à la propriété (RAP) Lien externe au site. S'ouvre dans une nouvelle fenêtre..

6. Veillez à votre bien-être

Quel autre aspect de votre vie pourrait bénéficier d’un investissement supplémentaire? Selon vos besoins, vous pourriez considérer l’utilisation de votre remboursement d’impôt pour contribuer à votre santé physique ou mentale. Par exemple :

  • Offrez-vous un abonnement dans un gym ou achetez de l’équipement de qualité pour la pratique d’un nouveau sport.
  • Améliorez votre confort à l’aide d’une chaise ergonomique et d’un poste de télétravail bien adapté.
  • Ayez recours aux services d’un nutritionniste pour faciliter l’adoption de nouvelles habitudes alimentaires.
  • Si vous souffrez de troubles du sommeil ou d’anxiété, obtenez de l’accompagnement auprès d’un thérapeute spécialisé.

Écoutez votre corps et votre tête pour trouver ce qui vous aidera à vous sentir bien.

7. Investissez dans votre bien-être et dans vos passions

Apprendre à gérer son stress, trouver des trucs pour s’organiser au quotidien ou simplement développer sa résilience peut être utile au travail comme à la maison. Pourquoi ne pas nourrir un intérêt personnel en vous offrant des cours de musique, de peinture, de photographie, de danse, de sport ou toute autre activité qui vous inspire?

8. Donnez à une cause qui vous tient à cœur

Faire preuve de générosité envers un organisme de bienfaisance qui correspond à vos valeurs peut être une grande source de joie - et fiscalement intéressant. Les dons de bienfaisance sont admissibles à un crédit d’impôt non remboursable. Si ceux-ci totalisent plus de 200 $, le taux du crédit devient plus généreux. Il est plus avantageux de regrouper les dons des deux conjoints afin qu'un seul réclame le crédit. Assurez-vous de bien vous renseigner sur la cause que vous souhaitez soutenir et sur l’utilisation faite de votre argent.

Bon à savoir : les dons peuvent être reportés à l’une des cinq années d’imposition suivantes.

Dépôt direct : plus simple, plus fiable et plus rapide qu’un chèque.

Il serait bien dommage de perdre des sommes auxquelles vous avez droit parce que vous omis de vous inscrite au dépôt direct. Adhérez plutôt au dépôt direct Lien externe au site. S'ouvre dans une nouvelle fenêtre. pour que l'argent soit déposé directement dans votre compte, et d'ordinaire, plus rapidement.

Le remboursement d’impôt représente souvent une entrée d’argent supplémentaire. Profitez de cette occasion pour améliorer votre situation financière ou encore, investir dans ce qui enrichit votre vie différemment.