Choisir la province (Canada) ou l'État (États-Unis), et la langue.

Services en ligne – AccèsD, AccèsD Affaires, courtage en ligne, courtage de plein exercice.

Se connecter aux services en ligne de Desjardins.
 

Vous êtes ici : Accueil > Entreprises > Assurances > Assurance crédit

Votre navigateur est configuré pour refuser les fichiers témoins (cookies). Certaines parties du site pourraient ne pas fonctionner correctement ou ne pas être disponibles. Certaines informations présentées pourraient aussi s'adresser à d'autres utilisateurs que vous.
Voir la procédure pour activer les cookies

La version de votre fureteur n'est pas supportée par le site. Certaines parties du site pourraient ne pas fonctionner correctement ou ne pas être disponibles.
Voir la procédure pour mettre votre fureteur à jour

Le navigateur Microsoft Edge provoque des problèmes dans AccèsD. Pour corriger la situation, veuillez installer la plus récente mise à jour de Windows.

Assurance crédit

Vitrine

Assurance crédit

Assurance crédit

Produits

Les produits d'assurance crédit sont offerts par Desjardins Assurances.

Permet d'acquitter vos obligations financières liées à votre emprunt en cas d'invalidité ou de décès.

Permet d'acquitter vos obligations financières en cas de décès ou d'invalidité, peu importe le solde de la marge de crédit ou le montant des obligations financières liées à la marge.

S'adresse aux détenteurs de cartes de crédit Desjardins admissibles. Cette assurance couvre le solde de vos transactions courantes et acquitte à votre place les obligations liées à votre compte en cas de décès, mutilation, invalidité ou premier diagnostic de maladie grave.

Témoignages

Philippe Corriveau a été incapable de travailler pendant plus d'un an à la suite d'un grave accident de moto. Sa réadaptation fut longue, mais sans la protection invalidité de l'Assurance prêt, elle aurait été encore plus pénible.

« J'avais 25 ans et je me croyais invincible. Une maladie ou un accident, ça ne pouvait arriver qu'aux autres. Puis il y a eu ce terrible accident. Tous mes organes internes étaient lacérés. Je n'ai pas bu ni mangé pendant un mois et j'ai dû passer cinq mois en fauteuil roulant. La protection invalidité de l'Assurance prêt m'a libéré d'un grand stress. Et mon associé également. Comme les versements sur nos emprunts ont été remboursés par notre assureur, on a pu embaucher du personnel pour me remplacer. J'ai pu prendre le temps de récupérer et de guérir. »

Si c'était vous, quelle serait votre situation?

« Aujourd'hui, je sais qu'un accident ou une maladie, ça peut arriver à n'importe qui, peu importe son âge. J'aurais fait une grave erreur si je n'avais pas adhéré à la protection invalidité. Sans elle, mon associé et moi aurions eu des difficultés financières pendant un bon bout de temps. Je ne peux que recommander à tous les gens d'affaires d'adhérer à l'Assurance prêt. »

Christiane Daviau-Breton était loin de se douter qu'elle devrait s'absenter de son travail pendant plus d'un an en raison de problèmes de santé.

« Quand on tombe malade ou qu'on subit un accident, nos revenus de location ne sont pas toujours suffisants pour couvrir la perte de notre salaire, effectuer nos paiements et régler divers frais, comme les déplacements, les médicaments, les rapports médicaux, ou même, l'embauche de personnes pour accomplir certaines tâches qu'on ne peut plus faire soi-même (tâches ménagères, entretien de l'immeuble, etc.). Le coût de l'assurance invalidité peut sembler élevé, mais on s'aperçoit rapidement que ce n'est pas cher pour tous les soucis qu'elle nous permet d'éviter. De plus, comme on devient dépendant de tout le monde, notre invalidité a des conséquences sur nos proches. Ainsi, mon conjoint et mes enfants ont dû s'absenter de leur travail à plusieurs reprises pour m'accompagner à l'hôpital. »

Si c'était vous, quelle serait votre situation ?

« On pense qu'il faut perdre une jambe ou être en fauteuil roulant pour devenir invalide. Mais c'est rarement le cas et ce n'est pas toujours visible non plus. Heureusement que j'avais protégé le prêt de notre immeuble avec la protection invalidité de l'Assurance prêt. Je n'ai pas eu à me soucier des paiements de cet emprunt. »

Yvan Rhéaume a perdu pied dans son étable lors de la traite de ses vaches et il s'est blessé à une rotule. Il ne pensait pas qu'il devrait subir trois opérations et cesser complètement de travailler pendant plus de six mois.

« Dans le domaine de l'agriculture, nous n'avons pas beaucoup de marge de manoeuvre. Le fait de payer des remplaçants pour faire notre travail, de perdre des revenus d'appoint (bois de chauffage, déneigement, vente de foin, etc.), de devoir régler divers frais (médicaments, traitements à l'hôpital, location d'appareils médicaux, bris d'équipements de la ferme) peut faire la différence entre un profit et une perte. Je n'aurais pas pu poursuivre les versements sur mes emprunts en plus de tous ces frais. Si je n'avais pas eu l'assurance invalidité, il aurait sûrement fallu que nous vendions notre quota et nos vaches. »

Si c'était vous, quelle serait votre situation ?

« L'assurance invalidité, c'est la tranquillité d'esprit. Ça n'enlève pas tous les problèmes, mais ça soulage du paiement de ses emprunts. Mon accident a fait réfléchir d'autres producteurs du coin. J'ai été surpris de voir que plusieurs d'entre eux n'avaient pas adhéré à l'assurance invalidité pour de gros financements. Ils ne doivent pas avoir évalué le coût de l'absence d'une protection aussi avantageuse. »

Service à la clientèle

Réclamation

  Allez

Services d'assistance

  Allez

Autres demandes et formulaires

  Allez

Barre d'outils