Finances personnelles

Vos finances et vous : analyse d’une relation complexe

5 novembre 2021

L’argent joue un rôle central dans nos vies. Pourtant, nous n’avons pas tous le même rapport avec lui. Qu’est-ce qui influence notre relation à l’argent? Pourquoi et comment faire croître son intérêt et ses compétences en la matière? Qu’est-ce qu’on y gagne? Un dossier qui traite d’argent sans tabous.

Qu’est-ce que l’argent pour vous? Est-il source de plaisir, de sécurité, de liberté? Ou entraîne-t-il anxiété, insatisfaction, sentiment d’impuissance? Selon les personnes, il peut être tout ça et plus encore. Chacun de nous entretient un rapport différent avec l’argent. Une personne peut gagner 1 million de dollars par année et se sentir coincée, alors qu’une autre a le sentiment d’avoir un pouvoir sur sa vie avec un salaire de 50 000 $. Certains sont comme la cigale et dépensent pour des plaisirs immédiats alors que d’autres font comme la fourmi et engrangent pour l’avenir. Mais pourquoi est-ce ainsi? Si on a une relation trouble avec l’argent, c’est la faute de qui?

Faites le test ! Êtes-vous économe ou dépensier?

En fait, de multiples facteurs influencent notre attitude à l’égard de l’argent. Elle prend racine dans l’enfance. Selon qu’on aura grandi dans une famille économe, dépensière ou à l’aise financièrement, cela change notre regard sur les espèces sonnantes et trébuchantes, explique Janine Mossuz-Lavau dans L’argent et nous : l’effet famille1. À force de voir nos parents économiser, on peut se sentir frustré de ne pas avoir droit à la même console de jeu ou aux vêtements griffés comme nos copains. Il y a alors un risque de devenir à l’âge adulte un acheteur compulsif parce qu’on éprouve le besoin de « se venger » de la situation. On peut aussi reproduire le comportement parental parce que cela a du sens pour nous. Tout est une question de personnalité. C’est ce qui fait qu’au sein de la même famille, frères et sœurs auront parfois des attitudes très différentes envers les questions financières, ajoute l’autrice. 

Notre façon d’agir est aussi conditionnée par nos expériences de vie en lien avec l’argent qui peuvent être autant joyeuses que douloureuses. Nos valeurs personnelles entrent aussi en ligne de compte. Tout cela fait en sorte que nos habitudes en matière d’argent ne sont pas toujours rationnelles et souvent empreintes de sentiments négatifs. 

Mais changer notre relation face à l’argent, c’est possible!

Consultez notre grand dossier :

L'argent et nous : l'effet famille, Mossuz-Lavau Janine, revue Dialogue, 2008