Choisir la province (Canada) ou l'État (États-Unis), et la langue.

Services en ligne – AccèsD, AccèsD Affaires, courtage en ligne, courtage de plein exercice.

Se connecter aux services en ligne de Desjardins.
 

Vous êtes ici : Accueil > Coopmoi > Plans d'action et conseils > Crédit et endettement > Problèmes financiers? S'en sortir en 5 étapes

Votre navigateur est configuré pour refuser les fichiers témoins (cookies). Certaines parties du site pourraient ne pas fonctionner correctement ou ne pas être disponibles. Certaines informations présentées pourraient aussi s'adresser à d'autres utilisateurs que vous.
Voir la procédure pour activer les cookies

La version de votre fureteur n'est pas supportée par le site. Certaines parties du site pourraient ne pas fonctionner correctement ou ne pas être disponibles.
Voir la procédure pour mettre votre fureteur à jour

Problèmes financiers? S'en sortir en 5 étapes

  1. Prenez conscience de la réalité
  2. Faites appel à un spécialiste
  3. Demandez un prêt personnel
  4. Communiquez avec vos créanciers
  5. Ramenez vos outils de crédit à un minimum

En situation de détresse financière, il y a toujours mieux à faire que de baisser les bras. Prenez plutôt le taureau par les cornes et attaquez-vous à la source de vos ennuis.

Plus facile à dire qu'à faire direz-vous? En fait, il s'agit peut-être simplement de remettre un peu d'ordre dans vos finances personnelles pour repartir du bon pied.

Voici 5 étapes et certains outils qui vous aideront à mieux affronter la situation et, qui sait, à vous en sortir avec les honneurs!

Avant tout, oubliez la politique de l'autruche, car tenter d'embellir les choses ou refuser de les admettre ne vous avancera à rien, bien au contraire. Vous devez regarder la vérité en face et vous rendre compte de votre situation. Pour ce faire, dressez un budget qui vous aidera à déterminer où vous en êtes exactement.

Le montant de vos dépenses dépasse celui de vos revenus?

Vous êtes surendetté quand :

  • Vous éprouvez toujours de la difficulté à effectuer les paiements de vos cartes de crédit.
  • Vous accusez un retard dans les remboursements de vos prêts.
  • Vous utilisez régulièrement votre marge de crédit pour « financer » des dépenses de base comme l'épicerie ou le loyer.

Le fait de prendre conscience que vous êtes surendetté constitue déjà un premier pas dans la bonne direction.

Après le constat, évaluez si vous vous trouvez devant une situation critique ou un simple casse-tête de gestion de finances personnelles.

Une fois que la situation vous apparaît plus claire, passez à l'étape 2.

Outils et conseils

Votre budget

Cet outil permet de calculer l'ensemble de vos revenus et de vos dépenses, et de dresser un bilan budgétaire sur une base mensuelle.

Passer aux calculs - Votre budget

Êtes-vous réellement surendetté?

Pour en avoir le cœur net, effectuez d'abord ce test : Les 7 questions qui en disent long.

Faire le test - Endettement : 7 questions incontournables

L'outil Mon budget

L'outil de gestion budgétaire Mon budget, exclusif aux membres des caisses Desjardins, vous permet d'avoir un portrait clair de vos revenus et de vos dépenses.

En savoir plus - Outil de gestion budgétaire – Mon budget

Je suis endetté, à l'aide!

Lorsque rien ne va plus, ou idéalement avant, demandez l'aide d'un conseiller financier. Ce dernier saura vous guider vers les solutions les plus avantageuses à envisager dans votre cas.

Pour les petits problèmes, le conseiller de votre institution financière peut assurément vous porter assistance. Si c'est un peu plus grave, il vous recommandera possiblement un remède plus énergique, comme une consolidation de dettes.

La consolidation de dettes consiste, pour l'institution financière, à rapatrier une partie ou tous les emprunts d'une personne pour en faire un seul. L'avantage, c'est qu'on a un paiement unique à faire au lieu de plusieurs. Les institutions financières sont prudentes face aux demandes de consolidation. Ce recours révèle souvent un problème plus grave que le désir de regrouper ses paiements.

L'institution financière qui accepte un tel dossier assume tous les risques qui, auparavant, étaient répartis entre plusieurs institutions, incluant même, à l'occasion, des cartes de crédit. Ce risque supplémentaire justifie à lui seul un taux d'intérêt plus élevé que pour un prêt personnel. De plus, le conseiller de l'institution financière doit être certain que le cycle de surendettement est bel et bien terminé!

Si le problème s'avère vraiment très sérieux, votre conseiller pourrait aussi proposer des mesures de redressement.

Ces mesures peuvent toutefois être radicales. Assurément, vous devriez « couper » toute carte de crédit et fermer les marges de crédit. L'institution pourra aussi demander l'endossement d'une autre personne (parent ou ami) dans une excellente situation financière.

Enfin, la faillite est une solution qui ne doit être envisagée que dans les cas extrêmes. Elle a pour conséquence d'entacher l'expérience de crédit d'une personne pour plusieurs années. Par la suite, il devient très difficile d'emprunter auprès d'institutions financières, même 5 à 7 ans après la faillite. Vous pourriez aussi avoir de la difficulté dans une recherche d'emploi éventuelle.

Si la question se résume à diminuer vos paiements, passez à l'étape 3.

Liens utiles

Pour voir la liste des organismes de consultation budgétaire associés à un Fonds d'entraide Desjardins, consultez les sites Web suivants :

Selon votre situation, il se peut que la meilleure solution consiste à consolider vos dettes dans le but de n'avoir qu'un seul paiement à effectuer.

Une façon courante d'y parvenir est de faire la demande d'un prêt personnel. Un prêt présente pour vous 3 avantages importants :

  • Le remboursement à un seul endroit et à un seul créancier, donc moins de risques d'oublis et de complications de distribution de paiements.
  • Un paiement moindre que la somme de vos versements actuels; la différence pourrait contribuer à vous remettre « à flot ».
  • Des économies grandement appréciables en frais d'intérêts; l'argent ainsi épargné pourrait servir à faire des paiements futurs.

Vous avez également l'option de communiquer avec vos créanciers, ce qui vous amène à l'étape 4.

N'hésitez pas à prendre les devants et à appeler les personnes et les entreprises envers lesquelles vous avez des dettes.

Cette démarche devrait servir le double objectif de bien informer ces gens et organismes en ce qui concerne votre situation réelle et de tenter de prendre entente avec eux quant au moyen d'en arriver à un arrangement qui serait à la satisfaction des deux parties.

Sans compter que votre initiative vous évitera vraisemblablement les constants « rappels » que vos créanciers sont tenus de vous faire.

Enfin, vous pouvez leur proposer de limiter vos possibilités de crédit.

L'étape suivante vous guidera vers les meilleures solutions pour utiliser le crédit à bon escient.

En matière de crédit, il est tout indiqué de faire preuve de modération.

Ne conservez que 2 cartes de crédit au maximum!

Le fait de limiter votre capacité constitue un bon moyen de résister aux tentations et d'éviter de vous endetter davantage.

Quant aux autres cartes, communiquez par écrit avec ceux qui les émettent pour leur faire part de votre intention de mettre fin à votre contrat de crédit.

Une fois la tempête passée, appliquez la stratégie éprouvée qui consiste à utiliser le crédit uniquement en cas d'urgence et de privilégier l'épargne comme pouvoir d'achat.

Autant que possible, réglez en entier le solde de vos comptes avant l'échéance afin d'éviter de payer des intérêts qui viennent accroître encore plus votre endettement.

De cette manière, vous pourrez recommencer à « respirer » et à vous assurer une plus grande tranquillité d'esprit.

Indice Desjardins de finances personnelles

Quelles sont vos connaissances et vos compétences financières?

Mon indice – Budget, dettes, épargnes, assurances…
Mon indice 2 – Avez-vous pris vos finances en main?
Mon indice 3 – Dépenser, épargner, protéger ses avoirs…

Soyez branché

Que vous soyez épargnant, investisseur averti ou entrepreneur, abonnez-vous à nos infolettres mensuelles qui vous proposent un résumé des meilleurs contenus préparés par les experts de Desjardins.

M'inscrire

Barre d'outils