Appel de candidatures – Postes à pourvoir au conseil d'administration de votre caisse

La Caisse lance un appel de candidatures pour pourvoir des postes au sein de son conseil d'administration.

Découvrez les profils recherchés et participez à la vie démocratique de votre caisse!

En savoir plus sur l'appel de candidatures

Se connecter

Consulter les autres sites de Desjardins

Entrer dans l'application sélectionnée. Elle s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.
Sécurité de la connexion garantie à 100 %

Vous êtes ici : Accueil > Particuliers > Caisse Desjardins de la Région de Saint-Hyacinthe > À propos de la Caisse

À propos de la Caisse

Coopérative financière bien enracinée dans le milieu, la Caisse Desjardins de la Région de Saint-Hyacinthe compte 67 485 membres. Chaque membre de la Caisse en est également l'un des copropriétaires.

En savoir plus sur le fonctionnement des caisses

La Caisse Desjardins de la Région de Saint-Hyacinthe a pour mission :

  • d'offrir à tous ses membres des services financiers de qualité, peu importe l'étendue de leurs besoins, en leur assurant des avantages financiers concrets et un service humain empreint de considération
  • de contribuer à l'éducation coopérative, économique et financière de ses membres
  • de contribuer au développement de son milieu et de la coopération.

Le 9 décembre 1925, une première caisse populaire voit le jour dans la région maskoutaine : la Caisse populaire de Saint-Liboire. Elle est suivie, 2 ans plus tard, par celle de Saint-Hyacinthe.

Il faut ensuite attendre une décennie avant de voir de nouvelles caisses apparaître, ce qu’elles feront en grand nombre. Ainsi, entre 1937 et 1957, pas moins de 13 caisses sont fondées dans les environs de Saint-Hyacinthe : à Saint-Denis-sur-Richelieu, à Saint-Damase, à Saint-Thomas-d'Aquin, à La Présentation, à Sainte-Rosalie, à Saint-Bernard-de-Michaudville, à Saint-Barnabé-Sud, à Saint-Pie-de-Bagot, à La Providence, sur la rue Dessaulles, à Saint-Dominique-de-Bagot, à Saint-Joseph de Saint-Hyacinthe et à Bourg-Joli.

Entretemps, la Caisse populaire de Saint-Hyacinthe connaît une croissance importante et inaugure la première phase de son siège social au coin de la rue Girouard Ouest et de l'avenue Sainte-Anne en 1955.

Dans les années 1960, on assiste aux 4 dernières fondations de caisses dans les environs de Saint-Hyacinthe, soit la Caisse populaire de Douville en 1960, celles de Saint-Jude et de Sainte-Madeleine en 1961, puis celle de Morin en 1967.