Reconnaître et déjouer l'arnaque de l'argent facile

Sécurité

Arnaque de l’argent facile

L’idée de faire de l’argent rapidement et sans effort a de quoi séduire, et les fraudeurs l’ont compris. Déjouez leurs pièges en vous renseignant sur leurs méthodes.

L’arnaque de l’argent facile, c’est quoi?

C’est un stratagème utilisé par les réseaux criminels pour commettre des fraudes via le compte bancaire d’une autre personne et empêcher les autorités de les retracer. On appelle aussi cette arnaque « la guich », la fraude complaisante ou la fraude par mule financière.

La méthode utilisée par les fraudeurs

Avec cette tactique, qui vise surtout les jeunes, les fraudeurs vous contactent au moyen des médias sociaux ou dans un lieu public. Ces personnes vous proposent de prêter votre compte bancaire pour faire des transactions en échange d’un montant. Elles vous promettent que c’est une façon facile, rapide et sans risque de gagner de l’argent. L’argent des transactions provient cependant d’activités illégales, et participer au stratagème est un crime.


Qu’est-ce que vous risquez en prêtant votre compte?

Les criminels disent que vous ne courez aucun risque en utilisant votre compte pour leurs activités. C’est faux. Vous êtes responsable des transactions frauduleuses qui se font dans votre compte. Vous devenez complice de la fraude, même si vous avez agi sans soupçonner l’arnaque.

En participant à un stratagème de fraude, vous pouvez faire face à de graves conséquences à court et à long terme. Voici quelques exemples :

  • Remboursement de l’argent fraudé et fermeture de votre compte
  • Difficulté à obtenir un prêt pour acheter une voiture ou une maison
  • Fraude ou vol d’identité après le partage de vos renseignements
  • Enquête policière pouvant mener à des poursuites

Vous êtes parent?

Si votre jeune est d’âge mineur, la responsabilité de rembourser l’argent peut vous revenir, même si le compte utilisé pour commettre la fraude a été ouvert sans votre consentement.


Comment détecter l’arnaque de l’argent facile?

La meilleure façon d’éviter de vous faire prendre par un stratagème de fraude complaisante est de savoir comment le reconnaître. Voici en quelques points à quoi peut ressembler cette arnaque.

  • Un premier contact sur les médias sociaux ou dans un lieu public, de la part d’une personne inconnue ou supposément liée à une connaissance
  • Une proposition alléchante qui met de l’avant la possibilité de faire un gros profit sans risque et sans effort
  • Une offre où vous devez faire des transferts, des retraits ou d’autres transactions avec votre compte
  • Une offre où vous devez fournir vos renseignements bancaires à une autre personne
  • Un pourcentage de l’argent en échange de l’utilisation de votre compte

Exemple d’offre frauduleuse

Une personne malveillante peut aussi attirer votre attention avec des publications sur les médias sociaux.

T’as un compte bancaire? Tu veux faire entre 20 000 et 40 000 dollars par mois? DM-moi, je t’arrange un bon 70/30!

3 signes à surveiller pour les parents

  • De nouveaux vêtements ou objets de valeur qui laissent croire que votre ado a des dépenses plus importantes qu’à l’habitude
  • Des signes de stress, d’anxiété ou de crainte, ou un comportement défensif quand vous abordez le thème de l’argent avec votre enfant
  • De nouvelles fréquentations dont votre jeune évite de vous parler

Comment dénoncer la fraude?

Si des fraudeurs ont réussi à vous convaincre de faire des transactions avec votre compte ou que vous êtes témoin d’une possible arnaque, signalez la situation sans attendre.

Contactez-nous

Téléphonez-nous rapidement pour que notre équipe de sécurité vous aide à prendre la situation en main.

Montréal et les environs
514 397-8649

Ailleurs au Québec, Canada et États-Unis
1 866 335-0338

Autres pays
514 397-4610 (à frais virés)

Prévenez les autorités

Informez les autorités pour éviter à d’autres de tomber dans le panneau et aider le service de police à démanteler les réseaux criminels.

Sûreté du Québec - Lien externe au site. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Centre antifraude du Canada - Lien externe au site. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Quelques mesures de prévention

3 conseils pour vous protéger

  • Ne partagez jamais vos renseignements personnels et confidentiels, même avec vos amis et amies les plus proches.
  • Limitez ce que vous dites sur vous sur les médias sociaux et gardez vos comptes privés. Les fraudeurs se servent parfois de détails pour vous duper.
  • Méfiez-vous des messages qui vous proposent de faire beaucoup d’argent sur Instagram, Snapchat, Facebook ou d’autres médias sociaux. Les offres de ce genre cachent souvent des arnaques.

3 façons de sensibiliser votre jeune

  • Parlez avec votre jeune des risques et des conséquences de partager ses renseignements personnels et confidentiels.
  • Prévenez votre enfant de la présence de fraudeurs sur les médias sociaux.
  • Invitez votre ado à vous parler ou à s’adresser à des adultes de confiance en cas de doute.

D’autres informations pour lutter contre la fraude