Choisir vos paramètres
Choisir votre langue
Finances personnelles

Comment maximiser ton chèque de 400 $ à 600 $?

24 novembre 2022

Le gouvernement du Québec a annoncé que les Québécois et Québécoises recevront un montant non imposable de 400 $ à 600 $ pour contrer les effets de la hausse du coût de la vie. Voici ce que tu dois savoir. 

Un texte d’Audrey Pigeon, reportrice jeunesse pour Desjardins

Le montant sera calculé selon les revenus déclarés en 2021. Une personne ayant gagné un montant net de moins de 50 000 $ recevra 600 $. Pour ceux dont le salaire est de plus de 50 000 $, le montant diminuera jusqu’à 400 $ pour 54 000 $ de revenu. Puis, à partir de 100 000 $ le montant diminuera encore pour atteindre 0 $ à 104 000 $.

L’argent vous sera envoyé entre la fin novembre et la fin décembre. Le gouvernement n’enverra ni texto ou courriel pour vous inciter à déposer votre chèque. Si vous êtes déjà inscrit au dépôt-direct de Revenu Québec, l’argent sera déposé directement dans votre compte.

Tous ceux ayant atteint la majorité le 31 décembre 2022 et ayant produit une déclaration d’impôt en 2021 recevront automatiquement le montant accordé. Ceux qui n’ont pas produit de déclaration d’impôt pourront le faire jusqu’en juin 2023.

Que faire avec cet argent?

Bien qu’attendue puisqu’il s’agit d’une promesse électorale de François Legault, la distribution de ces chèques ne fait pas l’unanimité. Certains mentionnent que ce n’est pas une bonne réponse pour freiner l’inflation.

Mais au-delà de ce débat, on peut dès maintenant penser à ce qu’on va faire quand l’argent arrivera dans notre compte. Si l’on peut avoir l’impression que cet argent est un cadeau tombé du ciel, il ne faut pas s’emballer si l’on veut en profiter de façon responsable!

En ce sens, je me suis entretenue avec Kevin Sitaya, conseiller financier chez Desjardins. Voici ce que j’ai retenu :

1. Payer une partie de sa dette d’étude

Si vous avez un prêt à taux variable, comme une marge de crédit étudiante, vous pouvez en rembourser une partie pour économiser de l’intérêt. 

« Parce qu’il y a une augmentation des taux d’intérêt, il faut penser à rembourser les prêts et les engagements.  »

2. Épargne

En mettre une partie de côté dans un compte épargne est avantageux compte tenu des bons taux de rendement sur les placements garantis. Cela veut dire que tu auras la chance de faire encore plus avec l’argent épargné! 

« Le conseil que je donnerais, c’est de ne pas tout dépenser, et de planifier et d’organiser ce que l’on veut faire [avec l’argent]. »

3. Se faire plaisir

Avant de se lancer dans les achats, il faut se demander si c’est nécessaire. Le Vendredi fou (Black Friday) arrive et les tentations sont là. Il est possible de profiter de certaines aubaines, mais il faut bien évaluer si notre achat répondra à un besoin et non à une impulsion!

« Il faut se rappeler l’objectif de ce chèque. Il s’agit d’une réponse à l’augmentation du coût de la vie. Pense plutôt à payer ton épicerie avant de commander le nouvel iPhone. Il faut aller le plus possible vers ce qui est nécessaire. »

4. Devancer un projet

Que ce soit un voyage, une voiture ou un projet entrepreneurial, ce chèque pourrait en devancer la réalisation. 

« Parfois, quand on a plusieurs projets en même temps, l’argent ne s’accumule pas aussi vite qu’on le souhaite. Ça peut être un bon moment de voir [le chèque] comme un appui financier. »

Les options proposées permettent d’optimiser votre chèque, mais il n’y a pas de solution parfaite. Chacun vit avec des enjeux financiers différents. Vous pouvez aussi diviser le montant. Se faire plaisir tout en épargnant et en réduisant ses dettes, c’est possible! 

Si tu souhaites obtenir d’autres conseils et des outils pour bien gérer tes finances personnelles, je t’invite à consulter ce texte qui propose quelques suggestions pour t’encourager à maintenir de saines habitudes financières. Lien externe au site. S'ouvre dans une nouvelle fenêtre.

Audrey Pigeon est reportrice jeunesse chez Desjardins. Elle a comme mandat de créer des contenus originaux qui traitent d’enjeux de société sous une perspective jeunesse.