Choisir vos paramètres
Choisir votre langue

Entrepreneurs et travailleurs autonomes : êtes-vous bien protégés?

16 novembre 2022

Se lancer en affaires offre l’occasion de bâtir une entreprise qui pourrait prendre de la valeur et devenir une source de fierté. Pour protéger adéquatement votre entreprise1, vos proches et vous-même en cas d’imprévu, vous devriez vous informer sur les assurances adaptées à vos besoins particuliers.

Assurance vie : rembourser les dettes et protéger le patrimoine

Quelles seraient les conséquences financières pour votre entourage si vous disparaissiez du jour au lendemain? Si vous êtes en couple ou avez des enfants, vos proches auraient-ils encore les moyens d’habiter dans la résidence familiale? Pourraient-ils conserver leur rythme de vie? Qu’en est-il de l’impôt sur votre succession? Si votre entreprise a des créanciers et des fournisseurs à rembourser, serait-elle en mesure de le faire?

« L’assurance vie peut servir à honorer les engagements financiers et à combler les revenus sur lesquels l’entourage ne peut plus compter. »

- Jeffrey Morrow, conseiller en sécurité financière, Desjardins Assurances

Décès en cas d’actionnaires multiples

Lorsqu’une entreprise (société par actions) comprend plus d’un actionnaire, il est avisé de mettre en place une convention entre actionnaires afin de clarifier la marche à suivre devant plusieurs situations, comme le décès ou le départ d’un actionnaire. Lorsqu’un actionnaire décède, ses actions sont transmises à ses héritiers, ses ayants droit ou ses légataires, sauf si une convention entre actionnaires ou les statuts de constitution de la société prévoient autre chose. Cette situation n’est pas idéale si les héritiers n’ont pas l’intérêt ou la volonté de faire partie de l’actionnariat de la société. De même, les autres actionnaires de la société souhaitent peut-être éviter que les héritiers, les ayants droit ou les légataires de l’actionnaire décédé aient accès à l’actionnariat de la société.

« L’assurance vie peut être utilisée par les actionnaires survivants pour racheter les parts de la personne décédée à leur juste valeur marchande. »

- Jeffrey Morrow, conseiller en sécurité financière, Desjardins Assurances

Assurance invalidité : combler la perte de revenu

Un entrepreneur ou un travailleur autonome en situation d’invalidité peut subir une perte de revenu. Les prestations versées en application d’une assurance invalidité visent à fournir à la personne assurée une partie de ses revenus habituels. De plus, l’invalidité de l’entrepreneur ou du travailleur autonome peut nuire au fonctionnement de l’entreprise. Des produits d’assurance sont offerts pour remédier à cette situation, et les protections peuvent varier en fonction de la situation et des besoins de chaque entreprise.

« L’assurance invalidité comporte un grand nombre de paramètres à évaluer. Au-delà du montant de la prime, il importe de choisir un produit qui correspond bien à vos besoins. »

- Jeffrey Morrow, conseiller en sécurité financière, Desjardins Assurances

Voici certains des éléments à prendre en considération :

  • Le délai de carence avant de recevoir des prestations
  • La durée des prestations
  • La protection de la police par rapport à votre profession habituelle

Assurance maladies graves : protéger votre entreprise et vous-même

Cette assurance agit comme complément à l’assurance invalidité en offrant une protection supplémentaire face à des maladies particulières comme le cancer ou certains problèmes cardiaques2. L’indemnité versée peut servir à payer des traitements non couverts par le régime public, à réaménager votre propriété en fonction de vos nouveaux besoins ou à combler une perte de revenu si votre conjoint ou votre conjointe doit cesser de travailler pour vous aider.

« L’assurance invalidité comporte un grand nombre de paramètres à évaluer. Au-delà du montant de la prime, il importe de choisir un produit qui correspond bien à vos besoins. »

- Jeffrey Morrow, conseiller en sécurité financière, Desjardins Assurances

Rencontrez un conseiller en sécurité financière dès le lancement de votre projet d’affaires afin de mettre en place les protections nécessaires. Songez à les réviser chaque fois que vous franchissez une grande étape, comme l’incorporation, l’embauche d’employés, l’arrivée ou le départ d’un actionnaire, une période de forte croissance et éventuellement, le transfert de votre entreprise à la relève.


Desjardins Assurances désigne Desjardins Sécurité financière, compagnie d’assurance vie

1. Le terme « entreprise » s’entend ici de façon générale. À noter toutefois que certaines sections du présent article pourraient n’être applicables qu’à certaines formes juridiques d’entreprise (par ex. : société par actions).

2. Votre maladie grave doit correspondre à la définition de la police. Des limitations et exclusions peuvent s’appliquer.

« Au sein de l’entreprise, l’assurance maladies graves aide à combler les pertes financières ou à engager des ressources supplémentaires. Y souscrire en copropriété rend possibles certaines stratégies fiscales très avantageuses pour l’actionnaire. »

- Jeffrey Morrow, conseiller en sécurité financière, Desjardins Assurances