Vous subissez des conséquences de la fin des opérations de Lynx Air? Découvrez la marche à suivre pour un remboursement lié aux frais engagés sur votre carte de crédit.
Fermer le message important.
Choisir vos paramètres
Choisir votre langue
Finances personnelles

3 résolutions pour des finances en santé

18 décembre 2023

Les douze prochains mois peuvent être l’occasion d’adopter de meilleures habitudes financières – à commencer par les trois résolutions suivantes.

1- On fait un bilan financier

Quelles ont été nos habitudes de dépenses de la dernière année? Dans AccèsD, l’outil Mon Budget permet de retrouver cette information plutôt importante. On peut s’en servir pour visualiser un graphique qui regroupe les revenus et les dépenses des douze derniers mois classées par catégories, comme Habitation, Alimentation, Télécommunications, Magasins de détail… On clique sur une catégorie pour faire apparaître des sous-catégories, et c’est là que l’exercice devient vraiment intéressant.

Peut-être qu’on dépense beaucoup plus en commandes au restaurant qu’en épicerie. Ou que notre budget n’est pas aussi équilibré qu’on l’aurait souhaité. Analyser de plus près où va notre argent permet de se questionner et de mettre en place certains trucs pour mieux ajuster notre budget à notre réalité.

On peut se sentir bien sur le coup en déballant son nouveau jean ou son gadget techno, ou encore après avoir passé la journée au spa. Mais cette joie se dissipe parfois quand on regarde nos dépenses dans les catégories Vêtements, Électronique et Loisirs. Plutôt que de se laisser emporter par l’impulsivité, on gagne à planifier ce genre d’achats ou de sorties.

L’objectif n’est pas de se culpabiliser, mais bien de faire un portrait réaliste de nos habitudes de dépenses. De plus, on peut y trouver de la place pour d’autres beaux et grands projets.

2- On planifie des projets inspirants

C’est plus motivant d’épargner quand on a un but spécifique, comme changer de voiture, partir en vacances ou s’acheter une première maison. Après s’être renseigné sur tous les coûts de notre projet en détail, on peut programmer des versements automatiques dans un compte réservé à ce projet pour qu’à chaque paie, on mette un peu d’argent de côté sans même y penser. L’habitude s’installe, puis l’épargne s’accumule et génère de l’intérêt jusqu’au grand jour. On peut aussi commencer avec un très petit montant et l’augmenter progressivement : 5 $ la première semaine, 10 $ la deuxième, et ainsi de suite. Quand on trouve un montant de versement avec lequel on est à l’aise, on le garde comme ça!  

Combien doit-on épargner par semaine pour atteindre son objectif?

L’outil Mes Projets - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre. est un allié précieux pour nous aider à atteindre un objectif. En créant un projet, on peut déterminer le montant qu’on souhaite mettre de côté et la date visée. On peut ensuite programmer des versements automatiques pour économiser à son rythme et choisir le produit de placement adapté à nos besoins. 

L’outil Combien vaudra votre épargne par versements à son échéance peut aussi nous aider à calculer facilement le montant qu’il faut épargner périodiquement. 

3- On bâtit un fonds d’urgence

Il y a certaines surprises dont on se passerait bien. Des surprises comme un pneu d’auto qui rencontre un clou sur la route, un réfrigérateur qui ne réfrigère plus ou encore un téléphone intelligent qui fait un vol plané jusqu’en bas des escaliers.

Un fonds d’urgence permet de couvrir ce genre d’imprévus sans que ça affecte nos autres projets. Ça implique de mettre assez d’argent de côté pour pouvoir payer toutes les dépenses habituelles pendant au moins trois à six mois, même si l’on ne travaille pas. Comme on ne peut pas prévoir quand on aura besoin de retirer ses économies, mieux vaut les placer dans un compte facile d’accès, comme un compte d’épargne libre d’impôt (CELI). Le CELI est bon véhicule pour le fonds d’urgence : il nous permet d’épargner à l’abri de l’impôt et de retirer les sommes en tout temps, en fonction des produits de placement choisis.

On crée un fonds d’urgence de la même manière que n’importe quel autre projet financier : on fixe un objectif, on épargne par versements automatiques et on laisse le temps faire le reste. C’est ce type de projet d’épargne que l’outil Mes projets permet de mettre en place. Il peut nous aider à évaluer le montant à mettre de côté selon notre situation et à programmer des versements automatiques vers notre compte de fonds d’urgence, en respectant un montant et une fréquence de versement qui nous conviennent.

Entre acheter local le plus possible, manger bio, s’inscrire au gym et apprendre à jouer d’un instrument de musique, les idées de résolutions pour la nouvelle année ne manquent pas. Mais commencer par adopter de bonnes résolutions financières, c’est se doter des moyens nécessaires pour mieux tenir toutes les autres!