Vous subissez des conséquences de la fin des opérations de Lynx Air? Découvrez la marche à suivre pour un remboursement lié aux frais engagés sur votre carte de crédit.
Fermer le message important.
Choisir vos paramètres
Choisir votre langue
Gestion de patrimoine

Épargne-retraite : 5 conseils pour apaiser vos inquiétudes

28 juin 2023

Chez nous, l’espérance de vie allonge continuellement. Mais vivre plus longtemps, c’est encore mieux quand on a l’épargne nécessaire pour vivre toutes ces années supplémentaires avec le niveau de vie désiré!

En tant que planificatrice financière, Angela Iermieri connaît bien vos plus grandes inquiétudes à l’approche de la retraite. Elle vous fait part de ses conseils pour vous aider à les apaiser.

1. Revoir ses engagements financiers

Malgré toute votre bonne volonté, il est possible que vous vous retrouviez avec des dettes à l’approche de la retraite. Des solutions existent pour vous permettre de chasser l’insécurité qu’une telle situation pourrait engendrer.

Pour vous donner plus de latitude, commencez par revoir l’ensemble de vos engagements financiers, tout en vous fixant comme objectif de régler vos dettes avant votre retraite ou le plus rapidement possible.

Il pourrait aussi être avantageux pour vous de regrouper vos créances en un seul paiement, d’utiliser la valeur de votre maison pour contracter un prêt à un taux plus bas ou d’accélérer le remboursement des dettes dont le taux d’intérêt est le plus élevé.

Et s’il ne vous est pas possible d’éliminer l’ensemble de vos dettes avant de quitter le marché du travail, n’oubliez pas de les inclure dans votre budget de retraite. Vous pourrez ainsi vous acquitter de ces responsabilités financières, sans nuire à vos projets.

2. Diversifier son portefeuille et continuer d’investir à la retraite

Personne ne peut prévoir avec certitude le rendement à long terme de ses placements et les variations boursières. C’est comme ça! Vous pourriez cependant être plus zen par rapport aux fluctuations des marchés et mieux dormir en diversifiant votre portefeuille, tout en vous assurant de respecter votre profil d’investisseur et votre tolérance au risque.

L’inflation

Quand l’inflation est à la hausse, c’est un signe que les prix augmentent et que la vie coûte plus cher. Des revenus de retraite indexés pourraient vous permettre d’y faire face et de maintenir votre pouvoir d’achat en cas de flambée des prix. Par exemple, les rentes des gouvernements sont indexées et certaines rentes de fonds de retraite d’employeurs peuvent l’être également, bien que d’autres ne seraient pas bonifiées.

Des rentes non indexées sur l’inflation auraient quant à elles un effet négatif sur vos revenus futurs. Si c’est votre cas, votre conseiller ou conseillère pourrait évaluer votre situation lors de la mise en place ou de la révision de votre plan de retraite, et vous faire des recommandations adaptées à vos besoins. On pourrait par exemple vous suggérer d’augmenter votre taux d’épargne et de diversifier votre portefeuille selon votre profil d’investisseur en visant un rendement à long terme supérieur à l’inflation.

3. Constituer un fonds d’urgence

Séparation, accident, blessure : voilà autant d’événements imprévus qui pourraient avoir une influence sur votre épargne-retraite. Bien entendu, des situations de ce genre sont imprévisibles, mais vous pouvez tenter d’en limiter les effets en constituant un fonds d’urgence, que vous n’utiliserez… qu’en cas d’urgence!

4. Planifier son plan de décaissement

Dans le langage financier, dès le moment où vous prenez votre retraite, vous faites face au risque de longévité. Même si cette affirmation semble étrange, elle est bien réelle! En effet, les statistiques démontrent que nous vivons en général quelques années de plus que les générations précédentes. Par conséquent, vous devez avoir en tête de faire durer votre épargne le plus longtemps possible en planifiant votre plan de décaissement.

Avec l’aide de votre conseiller ou votre conseillère, vous pourrez utiliser des hypothèses d’espérance de vie plus élevée afin d’éviter que votre capital s’épuise de votre vivant et qu’il dure le plus longtemps possible.

5. Se doter de protections santé adéquates

Comme plusieurs futures personnes à la retraite, vous vous demandez peut-être si votre état de santé vous permettra de vivre une retraite comme vous l’imaginez. Personne ne connaît la réponse à cette question! Cependant, en prenant des mesures de prévention visant à préserver votre santé, vous augmenterez vraisemblablement vos chances de vous tenir loin de votre médecin et des hôpitaux une fois votre retraite entamée.

Et pour chasser davantage vos inquiétudes concernant la maladie, revoyez vos couvertures d’assurance. Les protections dont vous bénéficiez maintenant pourraient vous être également utiles une fois à la retraite et vous éviter de gruger votre épargne en cas de pépin. Vous gagnerez ainsi en tranquillité d’esprit, ce qui sera très bon pour votre santé physique et mentale!

Vous avez besoin d’aide?

En planifiant votre retraite, vous cultiverez votre tranquillité d’esprit. Et si vous avez besoin d’aide pour trouver des solutions adaptées pour vous et discuter de votre plan de retraite, n’hésitez pas à contacter votre conseiller ou conseillère.