Choisir la province (Canada) ou l'État (États-Unis), et la langue.

Services en ligne – AccèsD, AccèsD Affaires, courtage en ligne, courtage de plein exercice.

Se connecter aux services en ligne de Desjardins.
 

Vous êtes ici : Accueil > Coopmoi > Plans d'action et conseils > Épargne et placements > Rembourser l'hypothèque ou cotiser au REER?

Votre navigateur est configuré pour refuser les fichiers témoins (cookies). Certaines parties du site pourraient ne pas fonctionner correctement ou ne pas être disponibles. Certaines informations présentées pourraient aussi s'adresser à d'autres utilisateurs que vous.
Voir la procédure pour activer les cookies

La version de votre fureteur n'est pas supportée par le site. Certaines parties du site pourraient ne pas fonctionner correctement ou ne pas être disponibles.
Voir la procédure pour mettre votre fureteur à jour

Le navigateur Microsoft Edge provoque des problèmes dans AccèsD. Pour corriger la situation, veuillez installer la plus récente mise à jour de Windows.

Rembourser l'hypothèque ou cotiser au REER?

Dans un monde idéal, rembourser entièrement son prêt hypothécaire avant de cotiser à un REER serait une approche avantageuse. Cela demanderait, bien sûr, une discipline de fer.

En effet, après le dernier remboursement de votre prêt hypothécaire, il faudrait mettre de côté le même montant par mois pour investir dans votre retraite. Pas évident!

Une autre stratégie consiste à cotiser de façon importante à son REER avant d'acheter une maison. Encore une fois, cela a des conséquences. Acheter une résidence, c'est une décision qui dépasse l'aspect financier; c'est un choix de vie que vous ne voulez peut-être pas trop retarder. Cela dit, le REER auquel on a contribué tôt peut permettre d'être propriétaire plus rapidement avec l'aide du Régime d'accession à la propriété (RAP). Pour savoir comment retirer vos REER sans pénalité pour acheter une propriété.

C'est pourquoi, la plupart du temps, il est bon d'établir un équilibre entre le remboursement du prêt hypothécaire et l'investissement dans le REER. Et ce, même si les taux de rendement sur les REER sont plus bas que les taux de l'emprunt hypothécaire.

Pourquoi? Parce que le capital investi dans votre REER produira un intérêt composé à l'abri de l'impôt. À long terme, vous amasserez un bon pécule pour votre retraite.

Le choix entre rembourser votre prêt hypothécaire et cotiser à un REER dépend aussi de votre âge . La retraite n'est pas pour tout de suite? L'intérêt composé à l'abri de l'impôt du REER sera plus avantageux que le remboursement de votre prêt hypothécaire. Si votre retraite est proche, rembourser plus rapidement votre prêt hypothécaire allégera votre budget dans les prochaines années.

Autre facteur à prendre en considération : si votre taux d'imposition est élevé, votre contribution au REER peut s'avérer plus avantageuse qu'un remboursement de prêt hypothécaire, car elle entraînera une économie d'impôt substantielle.

Pour rembourser votre prêt hypothécaire plus rapidement

  • Optez pour les versements hebdomadaires au lieu des paiements mensuels.
  • Si possible, choisissez un terme court. Le taux d'intérêt est généralement plus bas que dans le cas des longs termes.
  • Idéalement, préférez le taux variable qui demeure le plus bas sur le marché et, en conservant un paiement plus élevé, vous rembourserez votre prêt plus rapidement.
  • Chaque année, appliquez au remboursement de votre emprunt hypothécaire le remboursement d'impôt reçu grâce à votre contribution au REER.
  • Si vous voulez cotiser à votre REER mais que vous n'arrivez pas à rembourser la totalité de vos cartes de crédit, par exemple, votre situation nécessite sans doute une révision de votre planification financière. Commencez par établir vos priorités.

Outils et conseils

REER : embarquement immédiat!

Plus vous commencez à cotiser tôt, plus c'est avantageux.

Lire le conseil - REER : les avantages de cotiser tôt

REER : les droits inutilisés

Vous n'avez pas cotisé le montant maximal permis pendant une ou plusieurs années? Vous aurez l'occasion de vous rattraper, car vos droits inutilisés sont reportés aux années suivantes.

Lire le conseil - Tirez profit de vos droits de cotisation REER inutilisés

Pour payer moins d'impôt : à deux c'est mieux!

La personne dont les revenus sont plus élevés peut investir dans le Régime enregistré d'épargne-retraite (REER) de son conjoint.

Lire le conseil - Investir dans le REER de mon conjoint?

Le RAP : utiliser son REER pour acheter une maison

Comment retirer une partie ou la totalité de vos REER sans payer d'impôts.

Lire le conseil - Retirez vos REER sans pénalité pour acheter une propriété

Vos épargnes : dans un REER ou dans un CELI?

Cela dépend de ce que vous voulez faire avec votre argent.

Lire le conseil - Le CELI et le REER : comment les comparer

Un emprunt REER pour augmenter votre cotisation

Emprunter 10 000 $ pour cotiser à votre REER peut vous rapporter gros.

Lire le conseil - Emprunter pour investir dans un REER peut être avantageux

Investir ou dépenser?

Vous héritez ou vous gagnez à la loterie : sachez bien gérer cette agréable surprise.

Lire le conseil - Gain inattendu : investir ou dépenser?

Indice Desjardins de finances personnelles

Quelles sont vos connaissances et vos compétences financières?

Mon indice – Budget, dettes, épargnes, assurances…
Mon indice 2 – Avez-vous pris vos finances en main?
Mon indice 3 – Dépenser, épargner, protéger ses avoirs…

Soyez branché

Que vous soyez épargnant, investisseur averti ou entrepreneur, abonnez-vous à nos infolettres mensuelles qui vous proposent un résumé des meilleurs contenus préparés par les experts de Desjardins.

M'inscrire

Barre d'outils