Choisir la province (Canada) ou l'État (États-Unis), et la langue.

Services en ligne – AccèsD, AccèsD Affaires, courtage en ligne, courtage de plein exercice.

Se connecter aux services en ligne de Desjardins.
 

Vous êtes ici : Accueil > Coopmoi > Plans d'action et conseils > Épargne et placements > Emprunter pour investir dans un REER peut être avantageux

Votre navigateur est configuré pour refuser les fichiers témoins (cookies). Certaines parties du site pourraient ne pas fonctionner correctement ou ne pas être disponibles. Certaines informations présentées pourraient aussi s'adresser à d'autres utilisateurs que vous.
Voir la procédure pour activer les cookies

La version de votre fureteur n'est pas supportée par le site. Certaines parties du site pourraient ne pas fonctionner correctement ou ne pas être disponibles.
Voir la procédure pour mettre votre fureteur à jour

Le navigateur Microsoft Edge provoque des problèmes dans AccèsD. Pour corriger la situation, veuillez installer la plus récente mise à jour de Windows.

Emprunter pour investir dans un REER peut être avantageux

Il est parfois avantageux d'emprunter pour cotiser à son REER, à condition d'utiliser le montant du retour d'impôt pour rembourser une partie du prêt.

Un exemple

  • Votre revenu imposable est de 50 000 $.
  • Vous avez déposé 2 000 $ dans votre REER cette année.
  • Vous empruntez 8 000 $ pour porter votre cotisation à 10 000 $.
  • Vous obtenez un prêt de 2 ans, au taux de 5,35 %1.
  • Vous recevez un remboursement d'impôt de 3 840 $ (taux d'imposition de 2012).
  • Vous utilisez ce montant pour réduire immédiatement le solde du prêt à 4 160 $ (8 000 $ - 3 840 $).
  • Ensuite, si vous décidez d'acquitter ce solde en 2 ans, à l'échéance, ce prêt vous aura coûté 236 $.
  • En somme, pour bénéficier d'une cotisation REER supplémentaire de 8 000 $, vous aurez à rembourser un prêt 4 396 $ seulement.
Temps Valeur de la cotisation de 2 000 $2 Valeur de la cotisation de 10 000 $2
Après 10 ans 3 582 $ 17 908 $
Après 15 ans 4 793 $ 23 966 $

Outils et conseils

REER : embarquement immédiat!

Plus vous commencez à cotiser tôt, plus c'est avantageux.

Lire le conseil - REER : les avantages de cotiser tôt

REER : les droits inutilisés

Vous n'avez pas cotisé le montant maximal permis pendant une ou plusieurs années? Vous aurez l'occasion de vous rattraper, car vos droits inutilisés sont reportés aux années suivantes.

Lire le conseil - Tirez profit de vos droits de cotisation REER inutilisés

Pour payer moins d'impôt : à deux c'est mieux!

Le conjoint dont les revenus sont plus élevés peut investir dans le Régime enregistré d'épargne-retraite (REER) de son conjoint.

Lire le conseil - Investir dans le REER de mon conjoint?

Le RAP : utiliser son REER pour acheter une maison

Comment retirer une partie ou la totalité de vos REER sans payer d'impôts.

Lire le conseil - Retirez vos REER sans pénalité pour acheter une propriété

Vos épargnes : dans un REER ou dans un CELI?

Cela dépend de ce que vous voulez faire avec votre argent.

Lire le conseil - Le CELI et le REER : comment les comparer

  1. Taux d'un prêt REER sur 2 ans en date du 18 janvier 2012
  2. Sur la base d'une hypothèse de rendement composé de 6 % d'un portefeuille équilibré (45 % en revenu fixe et 55 % en actions). Rendement basé sur les Normes d'hypothèses de projection de l'Institut québécois de planification financière 2011.

Indice Desjardins de finances personnelles

Quelles sont vos connaissances et vos compétences financières?

Mon indice – Budget, dettes, épargnes, assurances…
Mon indice 2 – Avez-vous pris vos finances en main?
Mon indice 3 – Dépenser, épargner, protéger ses avoirs…

Soyez branché

Que vous soyez épargnant, investisseur averti ou entrepreneur, abonnez-vous à nos infolettres mensuelles qui vous proposent un résumé des meilleurs contenus préparés par les experts de Desjardins.

M'inscrire

Barre d'outils