Bien comprendre le CELI

Le compte d'épargne libre d'impôt (CELI) connaît beaucoup de succès depuis sa création en 2009. En revanche, son fonctionnement est souvent mal connu. Quelques éclaircissements.

  • Qui peut cotiser à un CELI? Tout résident canadien de 18 ans et plus.
  • Combien puis-je cotiser? La cotisation annuelle maximale est de 5 000 $ pour les années 2009 à 2012, de 5 500 $ pour 2013 et 2014, de 10 000 $ pour 2015 et de 5 500 $ pour 2016 et 2017. Les droits de cotisation sont cumulatifs.
  • Mes cotisations sont-elles déductibles d'impôt? Non.
  • Les revenus d'un CELI sont-ils imposables? Non.
  • Mes retraits sont-ils imposables? Non.

Pour en savoir plus, consultez Le CELI et le REER : comment les comparer.

Le CELI est tout indiqué pour :

  • réaliser vos projets (ex. : voyage, rénovation).
  • répondre à des besoins urgents (fonds de prévoyance).
  • obtenir des revenus de placements à l'abri de l'impôt.

Attention. Si vous effectuez des retraits et des cotisations dans votre CELI en 2017, vous devez vous assurer que le total des cotisations de 2017 ne dépasse pas la limite permise. Si c'est le cas, vous devrez attendre 2018 pour remettre le montant des retraits effectués en 2017 dans votre CELI.

Important : Toute cotisation excédant le plafond est assujettie à un impôt de 1 % par mois.

Outils et conseils

Les questions essentielles sur le CELI

Le CELI en 16 questions.

Lire le conseil - Les questions essentielles sur le CELI

Vos épargnes : dans un REER ou dans un CELI?

Cela dépend de ce que vous voulez faire avec votre argent.

Lire le conseil - Vos épargnes : dans un REER ou dans un CELI?