Pour que vos enfants soient libres de leurs choix

Pour que vos enfants soient libres de leurs choix (2 min 18 s)

Ajoutée le 4 août 2015

Résumé de la vidéo
Parlons d'un événement que plusieurs qualifient d’un des plus grands jours de leur vie : l'arrivée d'un enfant. Que vous soyez parent, grands-parents, oncle, tante ou ami, la journée où un enfant arrive dans notre vie, c'est magique.

Vidéo : Pour que vos enfants soient libres de leurs choix

Pour que vos enfants soient libres de leurs choix (2 min 18 s)

Ajoutée le 4 août 2015 | Particuliers

Aujourd'hui, je vous parle d'un événement que plusieurs qualifient d'un des plus grands jours de leur vie : l'arrivée d'un enfant. Que vous soyez parent, grands-parents, oncle, tante ou ami, la journée où un enfant arrive dans notre vie, c'est magique. Je suis certaine que vous pensez à un enfant, sinon à quelques-uns en ce moment.

Souvent, dès son arrivée, on se prend à rêver d'une belle vie pour ce petit être. On a déjà plein de projets. On voit la petite fille ou le petit garçon devenir médecin, journaliste, entrepreneur. Ou encore, on a tout simplement hˆte de savoir ce que ce petit bout de chou voudra faire de sa vie plus tard. Tous les rêves sont permis.

Un moyen puissant de les rendre libre de choisir leur carrière est certainement d'investir dans un Régime d'épargne-études, le REEE. Avec l'augmentation incontournable des frais de scolarité, en épargnant maintenant vous pourriez donner ` l'enfant que vous aimez un avenir rempli de promesses et faire toute la différence.

Commencez tôt c'est l'idéal. Mais si vous n'avez pas encore investi dans l'avenir de l'enfant qui vous tient à cœur avec un REEE, vous avez jusqu'à ses 15 ans pour l'ouvrir, et jusqu'à ses 17 ans pour profiter des subventions. En plus. si vous investissez des sommes importantes, vous pourriez même récupérer les subventions des années précédentes!

Avec un REEE, le capital appartient toujours au souscripteur, peu importe que l'enfant poursuive ses études ou non. Quant aux revenus engendrés, ils sont à l'abri de l'impôt jusqu'au moment du retrait et à ce moment-là, c'est un revenu pour l'enfant et c'est lui qui sera imposé.