Intégration culturelle à Drummondville

Intégration culturelle à Drummondville (2 min 31 s)

Ajoutée le 13 octobre 2016

Résumé de la vidéo

La coopérative alimentaire Aux goûts du monde permet aux immigrants de Drummondville de s'intégrer en faisant profiter la population locale de la richesse des produits alimentaires spécifiques à leur culture. C'est à la fois une épicerie, un restaurant et des cours de cuisine. Mais avant tout, un lieu d'échanges et d'intégration culturelle qui a bénéficié du soutien de la Caisse de Drummondville et de ses membres depuis ses débuts.

  

Voir toutes les vidéos

Intégration culturelle à Drummondville (2 min 31 s)

Ajoutée le 13 octobre 2016 | Mouvement Desjardins

Note : Les informations placées entre crochets décrivent le contenu visuel et audio de la vidéo autre que le dialogue ou la narration.

[Texte à l'écran : Ensemble, on facilite l'intégration des nouveaux arrivants]

[Musique d'ambiance.]

[Vue d'une famille noire portant des vêtements typiquement africains. Vue de la devanture de « Goûts du Monde Coopérative d'alimentation internationale ». Darryl Barnabo s'adresse à la caméra.]

[Texte à l'écran : Darryl Barnabo, directeur général, Goûts du Monde]

Darryl Barnabo : L'objectif de Goûts du Monde, c'est de permettre aux immigrants en fait de participer au développement économique dans un contexte drummondvillois.

[Darryl s'adresse à la caméra dans son commerce.]

Darryl Barnabo : Les immigrants viennent avec une habitude culinaire, qui est propre à eux, qui est enracinée en eux.

[On voit un employé noir et un employé caribéen travailler, heureux, se tenant les épaules par amitié. On voit les plats divers qu'ils préparent. On voit une femme déposer des produits sur des étagères du commerce.]

Darryl Barnabo : Et pour nous, dans le fond, c'est amener ces gens à s'exprimer, se réaliser par cette expérience culinaire-là, et de créer Goûts du Monde. C'est redonner à la communauté ce qu'ils savent faire, mais apprendre comment intégrer cette communauté-là par le marché du travail québécois.

[Vue de Darryl qui passe une porte avec l'inscription « Employés autorisés ». On le voit discuter avec ses employés en train de cuisiner, dont Nada Hussein.]

Darryl Barnabo : Et je le voyais dans la population immigrante qui, après l'installation, après l'école, les enfants, tout ça, il y avait cette question dans leurs yeux : « Quoi, après ? » Avec Nada, ça fait six ans qu'on se connaît, qu'on travaille ensemble.

[Nada s'adresse à la caméra.]

Nada Hussein : Je suis arrivée à Drummondville en 2010.

[Texte à l'écran : Nada Hussein et Zakia Ramel, employées ? Goûts du Monde]

[Nada et Zakia regardent la caméra. Elles sont dans un parc et sourient aux passants. Zakia s'adresse à la caméra.]

Zakia Ramel : Moi, je suis arrivée avec ma famille à cause de la guerre. En fait, une demande de changer, d'aller dans un pays en sécurité, où on peut avoir une meilleure vie pour nous. C'était le Canada.

Nada Hussein : J'aime beaucoup le Québec, j'aime beaucoup le Canada, jamais je changerais pour autre chose que le Québec.

[Vue de Nada en train de travailler dans la cuisine.]

Nada Hussein : Ça fait quatre années que je travaille avec M. Darryl.

[Vue par le hublot de la porte des employés de la cuisine en train de travailler.]

Darryl Barnabo : Les voir sur le marché du travail aujourd'hui, c'est ça qui nous permet de dire qu'on a fait notre succès.

[Vue des employés qui regardent la caméra : Nada, un Noir, un homme et une femme de type arabe, un homme blanc et un autre homme de type caribéen.]

Darryl Barnabo : Nous sommes à la quatrième cohorte. Donc, on parle de trois autres cohortes, de 15 à 18 personnes qui sont passés par Goûts du Monde en une année et, aujourd'hui, on est fiers de dire : « Écoutez, le résultat est positif. »

[Vue de Darryl assis à une table de son commerce, dehors, entouré de clients de type eurasien. Les employés déposent des plateaux de repas devant les clients et tout le monde applaudit Darryl.]

Darryl Barnabo : C'est quand même fort de voir le support de Desjardins dans ce qui était une idée, avant qu'on concrétise le tout. Ils ont cru en nous.

[Texte à l'écran : Aux millions de membres Desjardins, merci]

[Image à l'écran : logo Desjardins. Coopérer pour créer l'avenir]