Transformer l'école en famille

Transformer l'école en famille (2 min 40 s)

Ajoutée le 24 mars 2019

Résumé de la vidéo

Pas facile d'étudier quand on est parent, nouvel arrivant ou qu'on dispose de moyens financiers plus modestes. C'est précisément pour favoriser l'intégration, la persévérance scolaire et briser l'isolement de ces étudiants que plusieurs caisses de l'Est de Montréal ont organisé une fête de la famille toute spéciale au Collège de Maisonneuve. L'intercoopération au service de l'intégration.

  

Voir toutes les vidéos

Transformer l'école en famille (2 min 40 s)

Ajoutée le 24 mars 2019 | Mouvement Desjardins

Note : Les informations placées entre crochets décrivent le contenu visuel et audio de la vidéo autre que le dialogue ou la narration.

[Musique d'ambiance.]

[Texte à l'écran : Depuis plusieurs années, Desjardins collabore avec le Collège de Maisonneuve pour mettre en œuvre des projets qui favorisent la réussite des étudiants.]

Véronique Raymond, directrice du CLIIC, Collège de Maisonneuve : Environ 1 étudiant sur 5 est bénéficiaire de prêts et bourses.

Un des volets de notre projet était justement de pouvoir aider nos étudiants qui ont plus de difficulté financière.

Un autre volet c'est de pouvoir aider nos étudiants qui sont parents.

Le 3e volet, c'était pour des étudiants qui sont issus de l'immigration récente.

Étudiant 1 : En 2010, je suis arrivé au Québec. Après 3 jours, j'ai commencé à travailler.

Étudiant 2 : Je m'appelle Omar et je viens du Mexique, je suis arrivé l'année passée.

Étudiante 3 : Ça fait 3 ans que je suis là. Je suis maintenant étudiante au Collège de Maisonneuve.

Véronique Raymond : 70 % de nos étudiants à la formation continue sont issus de l'immigration récente. Là-dessus, la moitié ont des enfants à charge. La grande majorité ont des revenus familiaux qui sont en deçà de 20 000 $ par année.

Érik Pirro, travailleur de corridor, Collège de Maisonneuve : Ce sont des étudiants qui sont très pauvres et qui n'ont pas beaucoup de prêts et bourses. Moi je peux les aider en leur offrant un dépannage alimentaire et financier à l'occasion.

Je peux même pas imaginer c'est quoi d'arriver d'un pays où c'est la guerre, ils viennent ici avec l'espoir que la vie va être facile et la majorité d'entre eux se rendent compte que ce n'est pas facile. Le réseau familial est presque inexistant, les seuls amis qu'ils ont sont d'autres élèves avec qui ils sont.

Étudiant 1 : Les gens sont venus ici aujourd'hui pour la fête de la famille.

Véronique Raymond : Aujourd'hui c'était de leur offrir une occasion qui leur permettait de venir bénéficier d'activités avec leur famille.

Érik Pirro : L'idée d'aujourd'hui c'était vraiment de créer un réseau de soutien entre eux autres, leur dire qu'ils ne sont pas seuls, qu'ils peuvent découvrir d'autres personnes qui vivent les mêmes situations qu'eux.

Étudiante 2 : Ça nous permet de connaître mieux la communauté mais aussi de s'intégrer mieux à la société montréalaise.

Véronique Raymond : À la fête de la famille, on a environ une dizaine de bénévoles qui proviennent de Desjardins. C'est vraiment une belle implication.

[Un étudiant parle au micro.]

Véronique Raymond : Desjardins nous soutient dans le cadre des projets porteurs à hauteur de 14 000 $. Un financement comme ça nous permet d'ajouter des activités à notre programmation régulière.

Pour nous c'est important que Desjardins continue de s'impliquer comme ça dans la communauté.

[Texte à l'écran : Ce projet fut possible grâce à vous. Merci! Une partie des profits de votre coopérative est remise à de nombreux projets dans la communauté, comme celui du Collège de Maisonneuve.

Caisse Desjardins de Mercier-Rosemont, 514 254-7878

Coopérer pour créer l'avenir]