Rapport de responsabilité sociale et coopérative 2012

Contribuer à protéger l'environnement

Changements climatiques

Les changements climatiques ont un impact direct sur l'augmentation des réclamations d'assurance, et donc sur les activités financières de notre secteur Assurance de dommages. Ils ont aussi une incidence sur les opérations de financement des particuliers et des entreprises qui en subissent les contrecoups. Nous participons à plusieurs comités et conférences pour mieux en comprendre les effets et créer des produits et des services mieux adaptés à cette réalité. Voici quelques-unes des mesures prises en ce sens :

  • Nous avons souscrit une protection de réassurance afin de limiter les conséquences financières des catastrophes naturelles majeures.
  • Tous les produits ou projets présentant des risques sociaux ou environnementaux jugés à forte incidence sont soumis à une analyse de risques.
  • Notre secteur de l'actuariat inclut des scénarios liés aux changements climatiques dans son exercice annuel d'examen dynamique de suffisance du capital afin d'en tester les répercussions.

Nous évaluons l'impact climatique des activités du Mouvement Desjardins chaque année selon la norme ISO 14064. Voici le compte des émissions directes et indirectes au cours des 3 dernières années :

Émissions de gaz à effet de serre (GES) en tonnes d'équivalent CO21 2012 2011 2010
Émissions directes : parc automobile et carburants 11 739 11 889 11 750
Émissions indirectes : électricité et vapeur 2 004 1 719 2 585
Émissions indirectes : véhicules de location, véhicules personnels, avion, locaux loués (carburants) et papier2 23 598 21 388 22 600
Total des émissions de GES 37 342 34 996 36 935
Intensité des émissions (tonnes par employé) 0,86 0,81 0,87
Réduction de l'intensité des émissions par rapport à 2008 9 % 14% 8 %
  1. Les données des années précédentes ont été redressées à la suite de mises à jour des facteurs d'émission et de certains correctifs. Les données des caisses concernant la consommation de papier et les déplacements d'affaires sont basées sur un recensement volontaire annuel.
  2. Les émissions de GES associées à la consommation de papier sont calculées à l'aide du calculateur de papier du Environmental Paper Network.

La hausse des émissions, en 2012, s'explique en grande partie par l'augmentation de la superficie locative hors Québec, où l'intensité GES de la consommation énergétique est plus élevée. L'accroissement de notre présence hors Québec mène inévitablement à l'augmentation du nombre de vols longue distance et du kilométrage parcouru pour déplacements d'affaires avec véhicules personnels.

Consommation d'énergie par source en 2012 Consommation (GJ) Proportion (%)
Énergie directe
  Gaz naturel
  Produits pétroliers

46 492
141 799

3,5 %
10,6 %
Énergie indirecte
  Électricité
  Vapeur

1 146 827
2 532

85,7 %
0,2 %
Total de la consommation 1 337 650 100 %

Consommation d'énergie par source en 2012. Électricité : 85,7 %. Produits pétroliers : 10,6 %. Gaz naturel : 3,5 %. Vapeur : 0.2 %.

Nous avons poursuivi les travaux pour la création d'un programme d'efficacité énergétique à l'intention du réseau des caisses, qui affiche la consommation d'énergie la plus importante du Mouvement. Ce programme vise entre autres à :

  • doter le Mouvement d'une stratégie globale en matière de gestion et d'optimisation immobilière
  • favoriser l'adoption de pratiques opérationnelles plus efficaces.

Nous avons aussi maintenu notre partenariat avec l'Association québécoise pour la maîtrise de l'énergie et avec 4 autres grandes sociétés afin d'améliorer notre efficacité énergétique.

À la fin de 2012, nous comptions 4 édifices certifiés BOMA BESt (Building Environmental Standards), un programme national et volontaire qui vise à évaluer la performance et la gestion environnementales des immeubles existants.

De plus, nous visons une certification LEED de niveau Or pour le nouvel édifice en construction à Lévis qui sera terminé en 2013. La certification LEED (Leadership in Energy and Environmental Design) est une norme internationale utilisée pour la conception, la construction et l'exploitation de bâtiments écologiques à haut rendement.

Depuis 2009, la politique automobile des gestionnaires de Desjardins comprend des mesures incitatives pour diminuer la consommation d'essence du parc automobile du Mouvement. Nous avions comme objectif de réduire la consommation d'essence de 10 % sur 3 ans, par rapport à 2008. Pour y arriver, nous avons créé une série de mesures :

  • crédits pour les utilisateurs d'un véhicule à faible consommation de carburant
  • pénalités pour les utilisateurs d'un véhicule à forte consommation de carburant
  • interdiction d'installer des démarreurs à distance.

Les sommes provenant des pénalités imposées sont investies dans la promotion du programme de transport alternatif. En 2012, 100 825 $ ont été alloués à la promotion de ce programme.

De plus, la consommation maximale des véhicules choisis est maintenant de 9,4 litres/100 km, soit une réduction de 7,0 % par rapport à celle des véhicules choisis en 2009.

Outil pour aider les gestionnaires

Un aide-mémoire sur les façons de diminuer la pollution causée par un véhicule a été distribué aux gestionnaires afin de les sensibiliser aux actions permettant de réduire l'empreinte environnementale du transport automobile. À compter de 2013, des discussions plus spécifiques porteront sur l'empreinte de carbone et sur les incitatifs à instaurer dans ce contexte.

Tous les employés du Mouvement Desjardins peuvent prendre part à notre programme de transport alternatif En mouvement autrement qui préconise notamment :

  • l'adoption de modes de transport comme le covoiturage et le transport collectif
  • la réduction des déplacements professionnels.

Voici quelques-unes des initiatives prises pour inciter les employés de Desjardins à adopter d'autres habitudes de transport :

Transport actif et collectif
  • Remise de 460 codes-rabais de 25 % pour des abonnements annuels aux utilisateurs du BIXI
  • Remise de 61 abonnements de 3 mois d'essai aux automobilistes
Covoiturage
  • Inscription de 659 covoitureurs et formation de plus de 200 équipes
  • Aménagement de 105 stationnements réservés au covoiturage (projet pilote à Lévis)
  • Retour au domicile garanti en cas d'urgence
Déplacements professionnels
  • Abonnement d'entreprise à Communauto
  • Promotion de la navette Desjardins
Communication, information, promotion
  • Placements médias dans le cadre de la Semaine des transports collectifs et actifs et de la journée « En ville, sans ma voiture! »
  • Diffusion de 4 capsules vidéo promotionnelles sur les solutions de rechange au voiturage en solo
  • Section consacrée au programme de transport alternatif sur le portail des employés

La navette Desjardins

Depuis le début des années 1990, le personnel du Mouvement Desjardins peut utiliser la navette Desjardins pour se déplacer entre le siège social de Lévis et les bureaux de Montréal, matin et soir, sur une base quotidienne.

Bilan 2012 : 812 déplacements au bénéfice de 15 416 employés. Si chacun de ces employés s'était déplacé avec son propre véhicule, ce sont près de 585 tonnes de gaz à effet de serre supplémentaires qui auraient été émises dans l'atmosphère.

La façon dont nos membres et clients effectuent leurs transactions financières a aussi des répercussions sur l'environnement en raison des déplacements en véhicule ou de l'utilisation de papier qu'elle occasionne. Devant la forte proportion de membres et clients utilisant déjà les nouvelles façons de faire leurs transactions, nous avons amorcé un virage pour réduire l'impact écologique de ces activités et mis en œuvre des mesures visant à encourager :

  • le dépôt direct et l'utilisation d'autres modes, comme le service AccèsD Internet, téléphone ou mobile, pour les opérations courantes
  • l'inscription aux documents (relevés, réclamations, etc.) en format électronique
  • la consultation de documents en ligne (polices d'assurance de dommages, relevés de prestations)
  • l'ouverture de comptes (assurance de dommages) et de dossiers en ligne.

Inscription des membres des caisses aux relevés en ligne

Les membres et clients de Desjardins ont continué de s'inscrire aux relevés en ligne en 2012. Le nombre d'inscriptions s'élevait à 4,7 millions au 31 décembre 2012, soit une augmentation de 16 %. On constate une baisse importante de 16 % des livrets de caisse pendant la même période.

Nos assurés : des gens bien branchés

Dans le secteur de l'assurance de dommages, les efforts pour inciter les clients à adhérer à l'initiative « Zéro Papier » ont porté fruit. à la fin de 2012, 95 000 clients ont préféré avoir leur police d'assurance transmise en format électronique plutôt qu'imprimée et postée.

De plus, depuis le 30 mai 2011, tous les assurés peuvent consulter leurs documents d'assurance de dommages en format PDF sur AccèsD. En 2012, 213 000 clients ont préféré avoir accès à leur dossier en ligne, soit une augmentation de 72 % par rapport à 2011.

Du côté de l'assurance de personnes, les assurés de nos régimes d'assurance collective peuvent utiliser la fonction Faire une demande de prestations en ligne pour obtenir le remboursement de soins visuels ou des services de physiothérapeutes, massothérapeutes, chiropraticiens, psychologues et ostéopathes.

Faire l'essai des voitures hybrides et électriques

Depuis septembre 2012, certains ateliers offrent des voitures de courtoisie hybrides ou électriques aux assurés de Desjardins dont le véhicule est en réparation. Ce projet pilote, une initiative conjointe de Desjardins et d'un de ses partenaires importants en carrosserie, encourage les comportements verts chez notre clientèle et réduit l'empreinte environnementale liée aux déplacements en voiture.

Pensée cycle de vie

Le Mouvement Desjardins s'inspire, entre autres, de sa politique de développement durable pour guider son action et ses prises de décision en protection de l'environnement.

Nous nous efforçons aussi de tenir compte de la pensée cycle de vie3 dans nos pratiques commerciales et de gestion. C'est pourquoi nous avons renouvelé notre partenariat avec la Chaire internationale sur le cycle de vie de l'École polytechnique de Montréal pour les 5 prochaines années.

  1. La pensée cycle de vie vise à prendre en compte toutes les relations (environnementales, économiques et sociales) propres à un produit ou à un service, et ce tout au long de son cycle de vie.

Commentaires

Des commentaires? N'hésitez pas à nous les soumettre