Choisir la province (Canada) ou l'État (États-Unis), et la langue.

Services en ligne – AccèsD, AccèsD Affaires, courtage en ligne, courtage de plein exercice.

Se connecter aux services en ligne de Desjardins.
 

Vous êtes ici : Accueil > Coopmoi > Plans d'action et conseils > Préparer l'avenir : les jeunes et la finance > Articles > Cartes d'accès et de crédit : à quel âge votre jeune devrait-il en avoir une?

Votre navigateur est configuré pour refuser les fichiers témoins (cookies). Certaines parties du site pourraient ne pas fonctionner correctement ou ne pas être disponibles. Certaines informations présentées pourraient aussi s'adresser à d'autres utilisateurs que vous.
Voir la procédure pour activer les cookies

La version de votre fureteur n'est pas supportée par le site. Certaines parties du site pourraient ne pas fonctionner correctement ou ne pas être disponibles.
Voir la procédure pour mettre votre fureteur à jour

Le navigateur Microsoft Edge provoque des problèmes dans AccèsD. Pour corriger la situation, veuillez installer la plus récente mise à jour de Windows.

Cartes d'accès et de crédit : à quel âge votre jeune devrait-il en avoir une?

Vous savez qu'un jour ou l'autre votre jeune aura en sa possession ses propres cartes d'accès et de crédit. Il vous les a peut-être déjà demandées. Mais la grande question demeure : quand devriez-vous lui dire oui?

« Se demander à quel âge les jeunes devraient avoir accès aux outils de paiement électronique est une préoccupation courante chez les parents », reconnaît Marilyne Perron, conseillère jeunesse à la Caisse Desjardins de Sillery—Saint-Louis-de-France.

Selon elle, ce n'est pas tant une question d'âge, mais plutôt de besoin. Certains enfants préfèrent gérer leurs avoirs avec une tirelire parce qu'ils ont du mal à comprendre qu'une carte d'accès est un mode de paiement. Pour en savoir plus, consultez l'article Passer de la tirelire au compte d'épargne - Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

L'adolescence invite à de nouvelles expériences et découvertes qui créent à leur tour de nouveaux besoins. Avoir un projet d'épargne et en faire l'achat, le moment venu, avec sa carte d'accès demeure une façon éducative d'initier votre jeune au mode de paiement.

« L'entrée à l'école secondaire coïncide habituellement avec l'arrivée de petits revenus gagnés en gardant des enfants ou en travaillant comme moniteur de ski, par exemple. De plus, à cet âge, les jeunes reçoivent davantage de cadeaux de leurs proches en argent comptant ou en chèque », explique Marilyne Perron. « C'est aussi la période des premiers voyages sportifs ou humanitaires sans les parents. Un lot de situations nouvelles qui peuvent être facilitées par l'utilisation d'outils de paiement électronique. »

La carte d'accès

Pour disposer de ses revenus, votre jeune pourrait avoir besoin d'une carte d'accès à son compte.

Pour avoir sa propre carte d'accès, votre jeune doit ouvrir un compte à son nom. « Il est important de sensibiliser les jeunes aux mesures de sécurité à respecter lorsqu'ils utilisent leur carte d'accès », insiste la conseillère jeunesse.

Certaines pratiques sont susceptibles de placer votre jeune dans une situation embarrassante. « Par exemple lorsqu'un jeune divulgue, pour des raisons qu'il juge pratiques, son numéro d'identification personnel à un ami. Ou encore s'il dépose une enveloppe vide au guichet afin de retirer de l'argent comptant en se disant que sa paie sera déposée dans son compte sous peu. Il arrive aussi qu'un jeune accepte d'échanger le chèque d'un ami comme second endosseur. Mais ce sont là des pratiques qui risquent de nuire à sa réputation financière », estime Marilyne Perron.

La carte de crédit

Bien qu'une carte de crédit offre une première expérience de crédit et qu'elle permette de construire sa cote de crédit, il est important de se questionner sur les réels besoins de votre jeune et les conditions à mettre en place. Par exemple, le crédit peut faciliter les achats lors d'un premier voyage à l'extérieur, sans vous. « Deux options s'offrent alors aux parents, explique Marilyne Perron. La première option consiste à adhérer à une carte prépayée réutilisable, sans frais pour les demandeurs âgés de moins de 18 ans. Le principe est le même que celui d'une carte-cadeau. »

La seconde option est de le munir de sa propre carte de crédit. En fait, puisqu'il n'a pas l'âge requis pour être titulaire d'une carte de crédit (18 ans), c'est à vous de faire une demande de carte de crédit et d'inscrire votre jeune comme détenteur additionnel.

Quelques conseils

En tout temps, il est important de sensibiliser votre jeune à une utilisation judicieuse de ses cartes d'accès et de crédit. « Certes, il doit comprendre les concepts du crédit : le solde, les intérêts, le paiement minimum, les avances de fonds, etc. Mais d'abord et avant tout, il faut revenir à l'essentiel : le budget! », insiste Marilyne Perron.

Pour que les jeunes consomment intelligemment, ils doivent être conscients de leur propre mode de consommation. C'est pourquoi il faut les sensibiliser à l'importance de regarder leur relevé de compte et de carte de crédit et à analyser leurs achats.

« Établir un budget est une tâche désagréable, même pour bien des parents, reconnait la conseillère jeunesse. Pour ma part, j'aime faire un budget et c'est pourquoi j'aide les autres à en faire. Je rencontre souvent les jeunes, accompagnés ou non de leurs parents, afin d'établir un budget, de discuter des enjeux du crédit, et de les sensibiliser à l'importance d'une saine gestion de leur finance. Parfois, le message passe mieux quand ça vient d'une conseillère jeunesse que de ses propres parents! »

À faire avec les jeunes

Barre d'outils