Choisir la province (Canada) ou l'État (États-Unis), et la langue.

Services en ligne – AccèsD, AccèsD Affaires, courtage en ligne, courtage de plein exercice.

Se connecter aux services en ligne de Desjardins.
 

Vous êtes ici : Accueil > Coopmoi > Plans d'action et conseils > Gestion financière > Avoir un enfant

Votre navigateur est configuré pour refuser les fichiers témoins (cookies). Certaines parties du site pourraient ne pas fonctionner correctement ou ne pas être disponibles. Certaines informations présentées pourraient aussi s'adresser à d'autres utilisateurs que vous.
Voir la procédure pour activer les cookies

La version de votre fureteur n'est pas supportée par le site. Certaines parties du site pourraient ne pas fonctionner correctement ou ne pas être disponibles.
Voir la procédure pour mettre votre fureteur à jour

Avoir un enfant

  1. Ajustez votre budget
  2. Revoyez vos besoins en assurances
  3. Faites votre testament

L'arrivée d'un nouveau membre dans la famille est un événement extraordinaire. Mais cela bouscule aussi vos habitudes de vie!

C'est pourquoi il est plus que jamais important de mettre toutes les chances de votre côté pour assurer la sécurité financière de votre famille.

Voici 3 étapes – et des outils – qui vous aideront à ajuster vos finances et vous permettront de profiter pleinement de ces moments magiques.

Votre budget mensuel doit désormais compter une nouvelle entrée : les dépenses pour bébé. L'achat de couches, de produits d'hygiène, de lait maternisé (si l'enfant n'est pas allaité), ainsi que le paiement du service de garde en sont des exemples.

En ce qui concerne les jouets, les vêtements et le mobilier, n'hésitez pas à solliciter votre réseau. Vos parents, amis et collègues de travail se feront un plaisir de vous faire des cadeaux ou de vous remettre la garde-robe complète de leur petit dernier.

Si vous achetez uniquement du neuf, la facture pourrait facilement atteindre plusieurs milliers de dollars. C'est un pensez-y bien!

En établissant votre nouveau budget, assurez-vous de tenir compte des déductions fiscales et prestations gouvernementales auxquelles vous avez droit en tant que parent.

Si vous ne l'avez pas déjà fait, vous pouvez estimer le montant que vous recevrez du Régime québécois d'assurance parentale. Pour ce faire, utilisez le simulateur de calcul de prestations du ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale.

Après quelques mois, revoyez votre budget et comparez vos dépenses réelles avec les prévisions que vous aviez faites en attendant la venue de bébé.

Si vous êtes « dans le rouge », ajustez le tir sans tarder : apporter son café et son lunch au bureau peut faire économiser beaucoup d'argent dans une année, tout comme revoir ses forfaits de téléphone, d'Internet et de télévision.

Si vos finances se portent bien et que vous voyez déjà Junior sur les bancs du cégep et de l'université, vous pouvez commencer à cotiser à un Régime enregistré d'épargne-études (REEE). Plus vous commencez tôt, plus les montants cotisés, même minimes, s'accumuleront à l'abri de l'impôt.

Liens utiles

  • Ressources humaines et Développement des compétences Canada : Enfant et Famille, guide des services et information sur les différents programmes ou prestations pour enfant.
  • Services Québec – Citoyens : Devenir parent, guide d'information du gouvernement du Québec sur les démarches à faire auprès des gouvernements lors de la naissance d'un enfant.
  • Gouvernement du Canada : Un REEE - Régime enregistré d'épargne-études

Outils et conseils

L'importance d'un budget mensuel

Comment faire un budget efficace en 3 étapes.

Lire le conseil - Comment faire un budget mensuel en 3 étapes

Listez vos dettes et faites un plan pour les rembourser

Cet outil permet d'établir vos priorités pour payer vos dettes.

Passer aux calculs - Listez vos dettes et faites un plan pour les rembourser

Votre bilan financier personnel

Cet outil permet de calculer votre avoir net en dressant la liste de ce que vous possédez et de ce que vous devez.

Passer aux calculs - Votre bilan financier personnel

L'outil Mon budget

L'outil de gestion budgétaire Mon budget, exclusif aux membres des caisses Desjardins, vous permet d'avoir un portrait clair de vos revenus et de vos dépenses.

En savoir plus - Outil de gestion budgétaire

Maintenant que Samuel ou Amélie gazouille dans vos bras, vous devez penser à ce qui leur arriverait si vous ou votre conjoint décédiez.

Un planificateur financier ou un conseiller en sécurité financière peuvent vous aider à évaluer vos besoins en assurance en tenant compte de vos moyens.

Ce professionnel peut, par exemple, vous suggérer de souscrire une assurance vie ou de la modifier si vous en avez déjà une. En cas de décès, vos bénéficiaires recevront un montant libre d'impôt leur permettant de faire face à certaines obligations financières (prêt hypothécaire, études, etc.).

Si vous êtes un travailleur sans assurance collective, vous pourriez souscrire une assurance salaire, maladies graves, ou soins de longue durée. Ce genre de protection vous permet de maintenir votre revenu sans épuiser vos économies en cas de maladie ou d'invalidité.

Si vous bénéficiez d'une assurance collective au travail, pensez à faire les modifications nécessaires auprès de l'assureur : inscription de l'enfant, modification du bénéficiaire de l'assurance vie, au besoin.

Outils et conseils

Comment choisir une assurance vie

Les principales caractéristiques des différents types d'assurance vie.

Lire le conseil - Comment choisir une assurance vie

Ça vous surprend? C'est normal! Ceci dit, la naissance d'un enfant est une très bonne occasion de planifier votre succession puisque, justement, vous avez désormais une descendance.

Pour faciliter la vie de vos proches en cas de décès, rédigez un testament, un mandat en cas d'inaptitude (procuration) et un testament biologique. Chaque conjoint doit accomplir ces démarches.

Si vous n'êtes pas marié, le testament est d'autant plus important. En effet, si vous décédez sans testament, votre conjoint de fait ne sera pas considéré comme un héritier et n'aura droit à rien du tout.

Si vous vivez en union de fait, consultez un avocat ou un notaire pour établir ou réviser votre convention de cohabitation (contrat de vie commune). Ce document énumère vos obligations et vos droits respectifs. Il vise à assurer une certaine protection à chacun des conjoints et à compenser l'apport supplémentaire qu'un d'eux a fourni au début de l'union de fait. Il facilite beaucoup les choses en cas de séparation.

Une fois que vous êtes au clair avec vous-même concernant votre succession, faites part de vos volontés à vos proches en expliquant vos choix. Vous réduirez ainsi le risque de conflit et de contestation en cas de décès.

Si votre planification successorale est déjà établie, il y a peut-être lieu de la modifier en tenant compte de votre nouveau statut de parent.

Liens utiles

Indice Desjardins de finances personnelles

Quelles sont vos connaissances et vos compétences financières?

Mon indice – Budget, dettes, épargnes, assurances…
Mon indice 2 – Avez-vous pris vos finances en main?
Mon indice 3 – Dépenser, épargner, protéger ses avoirs…

Soyez branché

Que vous soyez épargnant, investisseur averti ou entrepreneur, abonnez-vous à nos infolettres mensuelles qui vous proposent un résumé des meilleurs contenus préparés par les experts de Desjardins.

M'inscrire

Barre d'outils