Choisir la province (Canada) ou l'État (États-Unis), et la langue.

Services en ligne – AccèsD, AccèsD Affaires, courtage en ligne, courtage de plein exercice.

Se connecter aux services en ligne de Desjardins.
 

Vous êtes ici : Accueil > Coopmoi > Mon entreprise > Toutes les fiches-conseils > Maîtrisez l'art de déléguer

Votre navigateur est configuré pour refuser les fichiers témoins (cookies). Certaines parties du site pourraient ne pas fonctionner correctement ou ne pas être disponibles. Certaines informations présentées pourraient aussi s'adresser à d'autres utilisateurs que vous.
Voir la procédure pour activer les cookies

La version de votre fureteur n'est pas supportée par le site. Certaines parties du site pourraient ne pas fonctionner correctement ou ne pas être disponibles.
Voir la procédure pour mettre votre fureteur à jour

Maîtrisez l'art de déléguer

Déléguer des tâches n'est pas facile, mais combien nécessaire. Seul aux commandes, vous aviez l'habitude de prendre des risques, et vous aimiez ça! Désormais, avec des employés à bord du bateau, vous devez mieux calculer les risques à prendre.

Il y a certaines tâches que vous aimiez faire plus que d'autres? Il faudra désormais vous concentrer sur vos fonctions de gestionnaire pour faire croître votre entreprise. Déléguer des tâches n'est pas facile, mais combien nécessaire. Seul aux commandes, vous aviez l'habitude de prendre des risques, et vous aimiez ça! Désormais, avec des employés à bord du bateau, vous devez mieux calculer les risques à prendre.

Vous devrez donc vous détacher de votre rôle d'entrepreneur au profit de la croissance de votre entreprise. Vous devrez résister au désir de tout faire et vaincre la peur de perdre le contrôle. Il est essentiel de vous adapter et d'accepter de déléguer en ayant confiance en vous et en vos collaborateurs.

Au sein des entreprises où la délégation est menée correctement, les employés et le chef d'entreprise sont plus responsables, plus compétents et plus autonomes.

Cependant, la délégation ne veut pas dire se débarrasser de certaines tâches et laisser les employés livrés à eux-mêmes. Il faut procéder d'une manière réfléchie et s'assurer d'accompagner l‘employé dans son nouveau rôle, le soutenir et l'accompagner vers le succès.

Voici les principales règles à respecter pour déléguer efficacement, et les questions que vous devez vous poser pour chacune d'elles.

Définir les responsabilités et les tâches à déléguer – Quoi?

Au début de la démarche, vous devrez confier des tâches de manière graduelle en commençant par des responsabilités opérationnelles plutôt que stratégiques. Vous évitez de cette façon un faux pas qui pourrait nuire à l'équipe ou à l'entreprise. Les objectifs à atteindre devront être spécifiques, mesurables, atteignables, réalistes et déterminés dans le temps.

Trouver le moment favorable – Quand?

Certaines situations peuvent vous forcer à déléguer. Dans la plupart des cas, il peut s'agir d'un choix personnel et structurel, pour réduire votre charge de travail au fur et à mesure que votre entreprise croît, ou d'un choix stratégique, pour la mener à un autre niveau ou pour réaliser les opérations efficacement. Lors de la délégation, le mieux est de choisir un moment propice au changement et à l'amélioration.

Déterminer la personne – Qui?

En cherchant la personne à qui vous déléguerez certaines responsabilités, faites attention de ne pas choisir un deuxième vous, avec la même énergie et la même nature. L'employé ne sera pas une extension de vous, mais une personne qui est là pour acquérir de l'expérience et s'épanouir. Il faut choisir la personne appropriée qui possède les compétences requises, qui est disponible et qui est motivée à prendre davantage de responsabilités. Cela suppose une bonne connaissance des membres de votre équipe. Évidemment, une fois que vous avez déterminé à quel employé vous souhaitez déléguer certaines tâches, rencontrez-le et discutez-en avec lui.

Définir le cadre général – Quoi?

Pour déléguer efficacement, vous devrez établir un cadre clair avec les différents paramètres. Vous devrez clarifier les attentes de part et d'autre, de même que les objectifs à atteindre, et visualiser ensemble les différentes étapes. Ne confondez pas laxisme et délégation. Il est essentiel d'établir un cadre avec un minimum de suivi régulier sous forme de rencontres et de comptes rendus afin de pouvoir ajuster le tir au bon moment s'il y a lieu. Votre priorité sera d'être écouté et compris, et de donner un rôle clair à l'employé à qui vous déléguerez certaines tâches.

Soutenir et communiquer – Comment?

Il est important d'avoir confiance en la personne que vous aurez choisie et de respecter le principe du laisser-faire, mais sans jamais abandonner. Vous devrez rester à l'écoute et afficher une certaine disponibilité en cas de difficulté, pour un conseil, de l'aide ou un ajustement de moyens. Durant tout le processus, vous devrez démontrer une rétroaction constructive et une reconnaissance sincère pour stimuler la motivation et le développement professionnel. Enfin, il faudra éviter le style directif ou autoritaire. Il faut au contraire agir comme un coach, un accompagnateur.

Évaluer la démarche – Comment?

Il ne s'agit pas d'une évaluation de rendement, mais plutôt d'un bilan du processus et de la démarche de délégation. Ce bilan vous concerne autant que votre collaborateur. Il vise le développement professionnel des personnes et les pratiques de l'entreprise. Il s'agit de faire ressortir les résultats, les écarts, les causes, les points positifs et les points à améliorer. C'est donc une manière de construire des acquis intéressants relatifs aux processus et aux façons de faire et d'éviter de refaire les mêmes erreurs les prochaines fois.

Déléguer est un art! Et quand vous l'aurez maîtrisé, vous ne pourrez plus vous en passer. Vous gagnerez du temps que vous pourrez accorder à vos stratégies de développement, à l'expansion de vos affaires, aux alliances stratégiques, etc. Et vous gagnerez de nouveaux collaborateurs compétents sur qui vous pourrez compter. Sans oublier que vous aurez la satisfaction d'avoir contribué à leur développement professionnel!

Vidéos

  1. Antonio Drouin (1 min 25 s)
  2. Anne-Marie Chagnon (2 min 18 s)
  3. François Mainguy (1 min 42 s)

Barre d'outils