Environnement

Environne­ment

Par son adhésion aux principes de l'Alliance coopérative internationale, le Mouvement Desjardins incarne la recherche d'un développement à long terme assurant l'équilibre entre les 3 dimensions du développement durable : économique, social, et environnemental.

À cet effet, Desjardins s'est doté depuis 2005 d'une politique de développement durable (PDF, 286 ko) - Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre., révisée tous les 5 ans, pour encadrer sa contribution dans ce domaine, que ce soit à travers son offre de produits et services, ses pratiques de gestion ou son rôle de leader socio-économique.

La protection de l'environnement est une dimension clé de sa politique de développement durable. Afin de traduire cet engagement en gestes concrets, Desjardins a mis en œuvre diverses initiatives.

L'urgence d'agir

Les changements climatiques ont des effets significatifs sur l'environnement, la société et l'économie, en plus d'avoir des conséquences sur la santé physique, mentale et financière des individus. Engagé depuis 1990 envers la préservation du climat et de l'environnement, Desjardins reconnait l'urgence d'agir et d'accélérer le pas pour répondre aux défis posés par les changements climatiques.

Un plan d'action ambitieux pour répondre à l'urgence climatique

Fort de ses réalisations et du chemin parcouru ces dernières années, Desjardins a renouvelé en avril 2021 son engagement pour lutter contre les changements climatiques et a élargi le périmètre de ses efforts de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre.

D'ici 2040, Desjardins vise un bilan zéro émission nette sur ses opérations étendues et sur ses activités de financement et d'investissement de ses fonds propres dans 3 secteurs clés intenses en carbone : l'énergie, le transport et l'immobilier.

Consulter les objectifs zéro émissions nettes d'ici 2040 (PDF, 2,82 Mo) - Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Ce plan d'action s'inscrit dans la continuité, mais surtout, dans la volonté d'accélérer les mesures concrètes déjà en place pour lutter et s'adapter aux changements climatiques.

Cette approche, ainsi que tous les efforts de prise en compte du risque climatique et des occasions qui y sont rattachées, permettront à Desjardins de soutenir de manière crédible l'objectif de l'Accord de Paris.

Desjardins s'engage par ailleurs à développer des cibles intermédiaires, selon des méthodologies reconnues à l'échelle internationale, et à rendre compte annuellement de ses progrès à cet égard. Ces cibles intermédiaires, dont le premier jalon est fixé à 2025, seront renouvelées tous les 5 ans.

Consulter les cibles 2025 dans le rapport En Mouvement pour le climat 2021 (GIFCC) (PDF, 8,94 Mo) - Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Positionnement vis-à-vis du secteur du charbon

En 2020, Desjardins a également été la première institution financière en Amérique du Nord à joindre la Powering Past Coal Alliance, un regroupement d'entités promu par les Nations Unies, qui souhaite accélérer l'élimination progressive de l'utilisation du charbon comme combustible fossile des centrales de production d'électricité. Ainsi, Desjardins s'est engagé à sortir rapidement du charbon thermique et accompagne les quelques entreprises du secteur qui ont, à court terme, un plan ferme de transition vers les énergies renouvelables, conformément à son positionnement sur le charbon thermique (PDF, 129 ko) - Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

De plus, Desjardins s'efforce de réduire l'impact climatique de ses opérations. Il produit notamment un inventaire de ses émissions de gaz à effet de serre depuis 2007. En 2021, à la suite de l'atteinte de sa précédente cible de réduction, il s'est engagé à réduire de 41 % ses émissions de gaz à effet de serre (GES) générées par ses opérations d'ici 2025 (par rapport au niveau de 2019).

Consulter les initiatives de réduction des émissions opérationnelles (PDF, 8,94 Mo) - Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

2017-2020 : nos engagements vis-à-vis de l'Accord de Paris

En 2020, Desjardins tenait plusieurs engagements pris en 2017 afin de contribuer à l'atteinte de l'objectif de l'Accord de Paris qui est de maintenir la hausse globale des températures en dessous de 2 degrés.

Nos engagements initiaux

  • Accélérer l'intégration des facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance dans nos activités
  • Assurer la carboneutralité de nos opérations
  • Concentrer nos investissements en infrastructures dans des projets d'énergie renouvelable
  • Réduire l'empreinte carbone de nos propres placements
  • Contribuer à l'électrification des transports en favorisant l'essor d'un réseau de bornes électriques à travers le Québec et l'est de l'Ontario

Consulter de quelle manière les engagements pris en 2017 ont été tenus dans le rapport de responsabilité sociale et coopérative 2020

Gestion des matières résiduelles

Desjardins est soucieux de réduire ses déchets. Nous gérons les matières résiduelles de nos principaux lieux de travail depuis plusieurs années. Nos équipes de gestion immobilière ont d'ailleurs mis en place le Programme Récüp afin de standardiser notre approche de gestion des matières résiduelles.

Des actions et des mesures concrètes sont mises en place pour réduire la quantité de matières résiduelles générées et promouvoir la réutilisation et le recyclage, selon l'approche des 4RV. Afin de suivre notre performance dans ce domaine, nous calculons chaque année la quantité de déchets, et de matière recyclée et compostée provenant de nos bâtiments.

Initiatives de réduction du papier

Compte tenu de l'impact environnemental qui découle de son utilisation de papier, Desjardins a relancé en 2019 des initiatives de réduction en se fixant un nouvel objectif, soit de réduire de 32 % les émissions de gaz à effet de serre associés à sa consommation de papier d'ici la fin de l'année 2024 (par rapport à 2018). Cet objectif sera atteint par :

  • une réduction de la consommation de papier
  • une généralisation de l'utilisation du papier recyclé
  • la mise en place d'un groupe officiel d'employés représentant les différents secteurs de notre organisation afin de définir et prioriser des initiatives en lien avec cet enjeu
  • offrir à ses membres et clients l'opportunité de consulter leurs relevés et documents en ligne

Efficacité énergétique

Desjardins met en place des mesures pour réduire la consommation énergétique de ses immeubles et locaux. Plusieurs immeubles ont obtenu des certifications écologiques telles que LEED et BOMA Best, signifiant qu'ils sont conformes à des critères environnementaux prédéfinis par des certifications.

Approvisionnement responsable

Pour l'acquisition de biens et services, Desjardins privilégie des organisations responsables. La sélection des fournisseurs inclut donc une évaluation objective liée à leur performance environnementale, sociale et de gouvernance (ESG). De plus, Desjardins s'est doté d'une politique d'approvisionnement responsable et d'un code de conduite à l'intention de ses fournisseurs afin de transmettre clairement ses attentes par rapport aux pratiques responsables. Desjardins est un exemple québécois de bonnes pratiques en approvisionnement responsable selon le ministère de l'Économie et de l'Innovation du Québec.

Plus de détail

Consulter le code de conduite des fournisseurs du Mouvement Desjardins (PDF, 167 ko) - Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Voir les pratiques d'approvisionnement responsable et inclusif (PDF, 8,94 Mo) - Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Consulter l'Espace fournisseurs

Programme de transport alternatif

Transport alternatif. En mouvement autrement!

Desjardins a mis en place un programme de transport alternatif afin d'encourager ses employés à réduire l'utilisation de l'automobile en solo lors de leurs déplacements domicile-travail et professionnels.

Le programme compte 4 volets et vise à réduire l'empreinte écologique liée au transport :

  1. Promouvoir le transport actif (marche, vélo, course à pied, etc.)
  2. Encourager l'utilisation du transport collectif (train, autobus, métro, traversier)
  3. Faciliter le covoiturage
  4. Limiter les déplacements professionnels via l’utilisation d’outils technologiques (ex. : vidéoconférence), tout en évaluant les impacts environnementaux de ces outils (ex. : consommation accrue de données)

Le transport alternatif est avantageux pour tous

  • L'employé
    • Améliore sa qualité de vie et sa santé grâce à l'activité physique
    • Réduit son stress
    • Réduit les coûts liés à ses déplacements
    • Tire une fierté de poser des gestes concrets liés à ses valeurs personnelles en matière d'environnement et de santé
  • La collectivité
    • Bénéficie d'une meilleure qualité de l'environnement et de l'air grâce à la réduction de la pollution, du bruit et de la congestion routière

Électrification des transports

Desjardins encourage l'électrification des transports en installant un réseau de bornes de recharge pour véhicules électriques à travers le Québec et l'est de l'Ontario. En implantant ces bornes dans son réseau de caisses, dans des régions parfois peu dotées en infrastructures de recharge, Desjardins encourage l'adoption des véhicules hybrides ou électriques et permet ainsi aux personnes de contribuer à la transition énergétique en cours. À la fin de décembre 2020, 268 bornes avaient été installées, dont 225 accessibles au public.

Encourager la recherche et la formation universitaire, favoriser le développement de solutions spécifiques pour les acteurs économiques, promouvoir l'éducation et la pédagogie sur les changements climatiques. Desjardins s'engage également à travers de nombreux partenariats pour faire progresser les communautés vers la transition énergétique et lutter contre les changements climatiques.

Consulter le schéma des partenariats (PDF, 800 ko)