Sénégal

Sénégal

Projet 1

Projet intégré de nutrition dans les régions de Kolda et de Kédougou (PINKK)

Date de début : septembre 2015

Date de fin : février 2020

Partenaire de financement : Affaires mondiales Canada

Partenaires de réalisation :

  • Nutrition International
  • Vision Mondiale Sénégal
  • Cellule de Lutte contre la Malnutrition (CLM)

Description du projet

Le projet PINKK propose une approche multisectorielle pour aborder la problématique de la malnutrition et de la sécurité alimentaire. Nutrition International (NI), qui est responsable de l'encadrement et de la vision technique du projet, travaille avec World Vision pour la mise en œuvre directe auprès des communautés (formation, sensibilisation, distribution, etc.), avec DID pour l'intégration de services financiers et non financiers, et avec la Cellule de Lutte contre la Malnutrition (CLM) pour le plaidoyer et le renforcement institutionnel gouvernemental.

L'objectif ultime est de contribuer à l'amélioration de la sécurité nutritionnelle des populations, particulièrement des femmes et des jeunes enfants, des régions de Kédougou et Kolda, où l'on retrouve un taux de malnutrition chronique parmi les plus élevés du Sénégal.

Résultats au 31 mars 2019

  • 304 groupements, représentant 6 500 femmes, ont été formés en éducation financière.
  • 128 groupements ont ouvert un compte dans une institution financière et généré 6,7 millions de francs CFA en dépôts.
  • 119 groupements et 20 microentreprises ont accédé à du crédit totalisant 41 millions de francs CFA.

Projet 2

Programme de formation des compétences pour l'emploi des jeunes (STEP)

Date de début : février 2017

Date de fin : mars 2020

Partenaire de financement : Vision Mondiale Canada

Partenaire de réalisation : Enablis

Description du projet

Le projet STEP vise à accroître l'employabilité des jeunes de 15 à 24 ans dans la région de Kolda au Sénégal à travers l'acquisition de nouvelles compétences. Notre rôle consiste à intégrer des modules d'éducation financière dans le curriculum des jeunes et à les mettre en relation avec des institutions de microfinance (IMF) pour le financement de leur projet d'entreprise.

Nous aidons également les IMF partenaires à développer des produits d'épargne et de crédit adaptés aux besoins et aux capacités des jeunes entrepreneurs. Nous formons et accompagnons les agents de crédit des IMF dans l'analyse des demandes de prêt présentées par les jeunes. Le projet vise à atteindre directement 1 300 jeunes, avec une représentation équitable selon le genre.

Résultats au 30 mars 2019

  • 14 groupes communautaires d'épargne représentant 344 jeunes, dont 225 femmes, ont été mis en place.
  • 300 jeunes entrepreneurs ont développé un plan d'affaires et été mis en relation avec une IMF.
  • 2 IMF ont été appuyées et formées sur un produit de crédit adapté aux besoins des jeunes entrepreneurs.
  • 46 jeunes, dont 24 femmes, ont obtenu du crédit.
  • 50 enseignants et animateurs ont été formés au programme d'éducation financière.
  • 1 000 jeunes ont été formés aux modules d'éducation financière.