Promouvoir les jardins familiaux pour renforcer la sécurité alimentaire

Promouvoir les jardins familiaux pour renforcer la sécurité alimentaire

12 janvier 2021

La COVID-19 a taxé tous les aspects de la vie et la sécurité alimentaire ne fait pas exception. En raison de la pandémie, les légumes, fruits, plantes médicinales, épices et autres cultures commercialisables n'ont pas été produits et distribués en quantités habituelles au Sri Lanka. Pour éviter les pénuries, un plan d’urgence a été mis sur pied conjointement par le SEFEC (Centre d’expertise pour les entrepreneurs), SANASA Uththamavi et le ministère de l'Agriculture.

Misant sur la création et l'expansion de 400 jardins familiaux, ce plan d’urgence comportait des sessions de sensibilisation et des formations techniques auprès de femmes entrepreneures en vue de donner aux ménages ruraux les moyens d’assurer leur sécurité alimentaire et d’obtenir des revenus supplémentaires.

Les avantages des jardins familiaux

Il s'agit d'un mode de production auquel les ménages pauvres peuvent facilement accéder avec très peu de ressources, en utilisant du matériel de plantation disponible localement, du fumier naturel et des méthodes traditionnelles de lutte contre les parasites. En outre, les formations offertes encourageaient l'adoption de mesures de conservation des sols et de l'eau qui amélioreront la productivité et assureront l'utilisation durable à long terme des terres.

Formations et production

Deux formations ont été organisées pour les participantes sur les méthodes agricoles de base et la préparation du fumier organique et des répulsifs contre les parasites. Ces formations ont été complétées par des visites dans des fermes de leur région.

La production de produits transformés à valeur ajoutée a aussi été soutenue dans le cadre de ce programme. Plusieurs entrepreneures se sont ainsi lancées dans la production de sauces au poivre, chutneys, mélanges nutritionnels à base de céréales et thés médicinaux.