Renforcement du leadership féminin : des formations qui ont de l’impact!

Renforcement du leadership féminin : des formations qui ont de l'impact!

03 septembre 2021

L'autonomisation économique des femmes repose en grande partie sur leur capacité d'exercer leur leadership. En collaboration avec ses partenaires, DID s'emploie donc à concevoir et déployer des formations portant spécifiquement sur cette thématique clé qu'est le leadership féminin.

Au Bénin, l'équipe du projet ADAPAMI s'est associée au Consortium Alafia (l'Association professionnelle des institutions de microfinance du Bénin) pour élaborer et diffuser un programme de formation à l'intention des employées et dirigeantes élues des 10 institutions de microfinance partenaires du projet. À ce jour, 433 femmes ont participé au programme, soit 371 employées et 62 dirigeantes élues. Ensemble, elles ont exploré auprès d'autres femmes leaders les qualités qui font les bonnes leaders, les obstacles à surmonter en vue d'exercer pleinement son leadership et les façons d'y arriver, de même que les pistes à suivre pour se doter d'un plan d'action concret.

Caissière à l'UNACREP (Union Nationale des Caisses Rurales d'Épargne et de Prêt), Yvette Nina Ahouansou est l'une de ces femmes. « Cette formation m'a permis de découvrir le potentiel qui sommeille en moi. Les connaissances que j'y ai acquises me permettront de mieux m'organiser dans la vie active, d'élargir mes compétences, de vaincre ma timidité et de mieux communiquer. Elle m'a permis d'avoir beaucoup plus confiance en moi qu'auparavant. Je compte sensibiliser mes collègues sur l'importance d'exercer notre leadership et de nous intégrer dans les instances de décision, malgré les défis que cela peut comporter! »

En Tunisie, la formation sur le leadership féminin lancée en juin dernier par le Centre Financier aux Entrepreneurs (CFE) de Tunisie auprès de ses clientes a elle aussi connu un franc succès. Composée de trois modules axés sur la capacité d'innovation des entrepreneures et leur résilience dans le contexte de la crise sanitaire, cette formation s'est déroulée sur une période de 3 semaines et a été complétée par 169 femmes. Elle a pu être offerte en bonne partie en mode présentiel, ce qui a grandement facilité le partage d'expériences entre les participantes. Les mesures de confinement survenues dans une région du sud ont toutefois amené les organisateurs à tenir la dernière session en ligne, via WhatsApp.

Le taux global de satisfaction pour cette formation a atteint 93 %. La session WhatsApp a pour sa part enregistré un taux de satisfaction de 87 %, et 72 % des participantes ont demandé que d'autres formations leur soient offertes par l'entremise de ce canal.

La formation sur le leadership féminin offerte par le CFE de Tunisie a fait l'objet d'une évaluation d'impact réalisée en collaboration avec HEC Montréal. Les résultats inspireront DID et le CFE pour la mise à l'échelle de cette formation au cours des mois à venir.