Le défi des entrepreneurs colombiens

Le défi des entrepreneurs colombiens

07 juin 2021

La Colombie est l'une des économies latino-américaines présentant les meilleurs indicateurs de croissance depuis plus de 20 ans. Cependant, la pandémie mondiale et les récentes manifestations sociales ont affecté négativement l'économie du pays et la survie de nombreuses micro, petites et moyennes entreprises (MPME).

Protéger le tissu entrepreneurial est essentiel dans un processus de reprise économique. Depuis 2018, le projet Graduar PYMES accompagne 4 institutions financières colombiennes pour développer une offre de service spécialisée et adaptée aux besoins des MPME. Désormais, une 5e institution financière, Fundación Amanecer, sera appuyée par le projet dans le renforcement de son offre de services financiers et d’accompagnement aux entrepreneurs.

Des formations pour les entrepreneurs et les institutions financières

DID lance également, ce mois-ci, une nouvelle plateforme de formation hybride qui facilitera le transfert d'expertise et qui s'adressera tant entrepreneures et entrepreneurs qu'aux institutions financières appuyant les micro et petites entreprises en croissance. Par ailleurs, DID a signé une entente de collaboration avec le ministère du Commerce, de l'Industrie et du Tourisme de la Colombie pour bonifier le Programme de soutien à la croissance des entreprises favorisant la formalisation – CREEce, qui fait partie d'une initiative nationale de réactivation économique.

Des entrepreneurs accompagnés en temps de pandémie

Dans une récente évaluation de l'impact du projet Graduar PYMES, 78 % des entreprises interrogées ont déclaré que l'appui de l'institution financière soutenue par DID leur a permis de passer à travers la crise de COVID-19. Les entreprises accompagnées ont pu continuer leurs activités malgré la crise, maintenir des emplois et même bénéficier de certaines opportunités de marché.

« En tant qu'entreprise, il n'est pas facile de surmonter une pandémie, mais il n'est pas non plus facile de jeter l'éponge sans avoir foncé avant. Nous nous battons non seulement pour dynamiser l'économie de notre région, mais aussi pour représenter notre secteur avec beaucoup de fierté et de passion partout dans le monde », explique José Alejandro García Castaño, président-directeur général de SENTAL, une petite entreprise alimentaire basée à Manizales qui offre des produits à base de fruits. SENTAL emploie 12 personnes, dont la moitié sont des femmes.

« À la fin de l'année 2020, j'ai sollicité un crédit à de nombreuses entités afin de formaliser mon entreprise. Heureusement, chez Finanfuturo, j'ai trouvé de nombreuses facilités et un suivi incroyable et efficace de la part de tous ses intervenants. J'ai pu développer et enregistrer l'identité de ma marque, acheter des emballages en grande quantité pour obtenir des prix plus bas et, surtout, avoir accès à des formulations de produits exclusives dans un laboratoire qui remplit toutes les normes de qualité » explique pour sa part Vanessa Castillo, propriétaire de Tancanela, une entreprise de Manizales offrant des produits cosmétiques naturels et respectueux de l'environnement. Cette entreprise compte aujourd'hui 13 employées, toutes des femmes.