Deux histoires inspirantes d'entrepreneuriat féminin

Deux histoires inspirantes d’entrepreneuriat féminin

3 mars 2022

En Colombie, avec notre projet Graduar PYMES et les institutions financières qui y participent, nous accompagnons les femmes entrepreneures pour les aider à assurer la croissance de leurs entreprises et améliorer leurs conditions de vie et celles de leurs communautés.

Claudia Quiceno est l’une de ces entrepreneures. À la tête d’une entreprise familiale de distribution de produits laitiers, elle s’est lancée en affaires à l’âge de 18 ans avec les moyens financiers dont elle disposait. En 2020, elle a obtenu un premier prêt auprès de Banco Mundo Mujer, une institution financière partenaire de DID. L’institution lui a ensuite octroyé un 2e prêt en 2021.

« Ce prêt m’a permis d’accélérer considérablement le développement de mon entreprise », témoigne-t-elle. « Mais ce qui a fait la différence, c’est l’accompagnement. L’équipe de Banco Mundo Mujer m’a offert un soutien inconditionnel. »

Banco Mundo Mujer fait partie des 5 institutions financières que nous appuyons pour qu'elles puissent mieux servir la clientèle des micro, petites et moyennes entreprises et accroître ainsi leur contribution à la création d’emplois et au développement local.

Claudia peut être fière de l’impact positif de son entreprise auprès de sa famille et de sa communauté. « Nous donnons de l’emploi aux gens, nous offrons des produits de très bonne qualité qui permettent de bien alimenter les familles, et nous grandissons à mesure que se développe notre entreprise, parce qu’il s’agit de notre patrimoine. »

Au cours de sa première année d’opération, l'entreprise de Claudia avait un chiffre d’affaires d’environ 320 CAD par jour. Aujourd’hui, avec le soutien et l’accompagnement du projet Graduar Pymes et de Banco Mundo Mujer, son chiffre d'affaires quotidien a grimpé à 6 500 CAD.

Quand les affaires riment avec la protection de l’environnement

Propriétaire d’une entreprise de récupération qui achète et vend des matériaux et des déchets industriels, Irene Ramírez prend soin de l’environnement en plus de contribuer activement au développement social et économique de sa ville. Elle aussi a bénéficié de l’appui de Banco Mundo Mujer.

« Je suis partie de zéro. Et si je suis là aujourd’hui, c’est grâce aux prêts que j’ai obtenus de cette banque formidable. Une banque qui ne nous complique pas l’existence, mais qui tient compte du respect de nos engagements », explique celle pour qui cette marque de confiance a fait une immense différence pour elle, son entreprise et la santé environnementale de sa communauté.

« Nous travaillons à 100 % pour la protection de l’environnement. On recycle à 100 %. Si on laissait tous ces déchets dans la rue, ce serait bien pire. La pandémie, les ordures, encore plus de pandémie, avec tout dans la rue… c’est là-dessus qu’on travaille », soutient-elle. « Nous sommes tous responsables de l’environnement. On a tous un rôle à jouer. »

Grâce à son leadership et au soutien de Graduar PYMES et de Banco Mundo Mujer, Irene a créé une dizaine d’emplois directs et plus de 300 emplois indirects dans sa communauté. Son entreprise, qui récupérait initialement 9,6 tonnes de déchets par année, en collecte aujourd’hui 450. Et son chiffre d’affaires annuel est passé de 25 000 CAD à près de 400 000 CAD.

Le projet Graduar PYMES bénéficie du soutien financier d’Affaires mondiales Canada et du programme colombien d’inclusion financière Banca de las Oportunidades.