Améliorer l’accès des producteurs agricoles maliens aux services financiers

Améliorer l’accès des producteurs agricoles maliens aux services financiers

06 mai 2021

Le projet Financement agricole et rural au Mali (FARM) prendra fin en juin 2021. Lancé en 2014, FARM visait à renforcer les capacités des producteurs agricoles et des institutions financières qui les servent. Dans les régions rurales de San, Sikasso et Koulikoro, le projet a permis à des milliers de femmes membres d’organisations paysannes de bénéficier de programmes de formation et d’éducation financière. Trois d’entre elles partagent ce qu’elles retiennent de leur expérience.

« Avec les formations de FARM sur l'éducation financière, j'ai compris que l'une des solutions pour éviter le stress financier en tant qu'agricultrice est la diversification des sources de revenus agricoles. Depuis, en plus de la production du maïs, je pratique le maraîchage. Les revenus de cette activité secondaire m'aident à supporter mes charges et même à épargner un peu. Aujourd'hui, j'aide mon mari dans les dépenses de la famille et dans les dépenses liées à notre activité agricole. » Habibata Diawara, productrice de maïs, secrétaire administrative et animatrice de Kotognontala Ton, région de Sikasso

« Je dis simplement merci à FARM. Les formations de FARM sur la pratique et la gestion des activités génératrices de revenus ont été pour moi une solution inestimable à mes problèmes financiers. J'exerce aujourd'hui une activité secondaire, l'élevage et l'embouche de petits ruminants, qui m'apporte beaucoup. Les mots me manquent vraiment pour parler de cette expérience! » Barakissa Ouattara, productrice de maïs et éleveuse de petits ruminants, vice-secrétaire administrative de Kotognontala Ton, région de Sikasso

Et pour Djènèba Théra, présidente de la coopérative Dunkafa de San et productrice de riz paddy : « Le partenariat avec le projet FARM a été pour nous une bénédiction. Nous avons bénéficié de beaucoup de formations et d'outils qui ont contribué au renforcement de notre capacité d'agir. Par exemple, l'accès au crédit a un grand impact sur notre coopérative. Auparavant, notre unité ne produisait pas à plein temps, faute d'accès régulier à notre matière première, le riz paddy. Grâace au projet FARM, ce problème est résolu. FARM nous a mis en relation avec les fournisseurs, les commerçants et aussi les institutions financières afin que notre production puisse se faire de manière régulière. »

FARM en un coup d'œil :

  • Plus d'agriculteurs appuyés par les institutions financières : Près de 27 000 prêts agricoles ont été attribués, dont 52 % à des femmes, totalisant plus de 11 millions CAD
  • Des emplois créés : grâce aux prêts reçus, 5 034 emplois ont été créés
  • Une offre de crédit spécifique aux femmes : 3 nouveaux produits de crédit adaptés aux femmes
  • Des institutions financières mieux outillées pour servir les agriculteurs et agricultrices : renforcement de 6 institutions financières dans leur offre financière grâce à une amélioration des compétences de leur personnel
  • Plus de femmes formées en éducation financière : Plus de 2 000 femmes ont participé à des activités de formation et de sensibilisation
  • Une protection financière accrue pour les producteurs et les institutions financières : 3 produits d'assurance-récolte (riz, maïs et oignon) sont offerts aux producteurs et un fonds de garantie de prêt est déployé auprès des institutions participantes
  • Une meilleure gestion des risques : un système de gestion des risques environnementaux et sociaux mis en place au sein des institutions