Favoriser l’accès au financement pour les entrepreneures de Jordanie

Favoriser l'accès au financement pour les entrepreneures de Jordanie

3 mars 2021

En Jordanie, la crise de la COVID-19 a rendu la situation des entrepreneurs opérant des micro, petites et moyennes entreprises (MPME) encore plus difficile : 87 % des MPME ont vu leurs revenus diminuer et 44 % peinent à faire face à leurs dépenses de fonctionnement. Les femmes sont les plus durement touchées. Dans ce contexte, l'accès au financement demeure une contrainte majeure.

En réponse à cette situation, la banque de développement néerlandaise FMO et l'Union européenne souhaitent appuyer la Banque al Etihad (BAE), une institution jordanienne qui a lancé en 2014 le programme Shorouq, avec une offre bancaire entièrement destinée aux femmes.

Le mandat confié au consortium mené par DID et regroupant Business and Finance Consulting (BFC), MSC et ADVision : renforcer les capacités internes de la BAE en vue d'accroître l'impact du programme Shorouq et d'améliorer l'accès des entrepreneures jordaniennes touchées par la COVID-19 à des services financiers et non financiers adaptés à leurs besoins.