Faciliter l'utilisation de moyens de paiement électroniques en Côte d'Ivoire et au Niger

Faciliter l'utilisation de moyens de paiement électroniques en Côte d'Ivoire et au Niger

10 mars 2021

Pour encourager l'utilisation de moyens de paiement électroniques et accroître ainsi l'inclusion financière des populations, la Banque centrale des États de lAfrique de l'Ouest (BCEAO) et la Banque africaine de développement viennent de confier au consortium Développement international Desjardins (DID)/CTISN le mandat de mettre sur pied deux Centres de traitement informatisé (CTI) en Côte d'Ivoire et au Niger.

S'inspirant du modèle mis en place au Sénégal par DID, ces CTI permettront de mutualiser et d'optimiser le traitement des opérations réalisées par les institutions de microfinance (ou systèmes financiers décentralisés, SFD) dans les deux pays concernés. Ils fourniront, à des coûts abordables, des services informatiques et des conseils qui permettront aux SFD d'automatiser leurs opérations et de fournir à leurs clients de nouveaux services électroniques et mobiles, en collaboration avec le Groupement interbancaire monétique de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (GIM-UEMOA).

Ces innovations viendront renforcer la transparence, la fiabilité et la sécurité des opérations réalisées par les SFD et accroîtront ainsi la confiance que leur portent leurs membres et clients.

Ce mandat sera réalisé en collaboration avec l'équipe du Centre de traitement informatisé du Sénégal (CTISN), une structure mise en place par DID en 2014 et opérant aujourd'hui sous la forme d'une entreprise locale et indépendante, ainsi qu'avec celle du bureau régional de DID situé à Dakar.

Le consortium procédera d'abord à l'analyse des systèmes d'information de gestion utilisés dans les SFD de la Côte d'Ivoire et du Niger avant de mettre sur pied les deux CTI et d'informatiser dans un premier temps 20 SFD ciblés (13 au Niger et 7 en Côte d'Ivoire). Au terme des trois années visées par le projet, les CTI devraient avoir atteint la viabilité économique et pourront accueillir les autres SFD qui souhaiteront s'y intégrer.